L’Agence d’information du Burkina et le quotidien Sidwaya célèbrent respectivement cette année, leur cinquantième et trentième anniversaire.
   

BUR-SPORT- ARMEE-CROSS

Plus de 2000 hommes à la rentrée sportive des forces armées burkinabè

2 février 2012, par Agence d’Information du Burkina

Ouagadougou, 02 fév. (AIB)-Les forces de défense et de sécurité ont marqué jeudi, la reprise de leurs activités sportives de l’année 2012, par un cross dans les artères de Ouagadougou, avec une participation estimée à de 2175 hommes.

C’est le chef d’Etat major général des armées, le général Honoré Nabéré Traoré qui a donné le top de départ du cross devant sa troupe pour sonner rentrée sportive de l’année. Le chef d’Etat major particulier de la présidence, le général de brigade, Gilbert Diendéré et plusieurs autres colonels étaient aux côtés du chef d’Etat major.

L’ensemble des forces de défense et de sécurité (armée de terre, armée de l’air, la gendarmerie, les eaux et forêt, la police nationale, la police municipale, la douane et la garde de sécurité pénitentiaire) a répondu présent à ce rendez-vous sportif pour parcourir 3 km environ.

« Ce footing marque le coup d’envoi des activités sportive de l’année et il y aura désormais 2 cross, en début et en fin d’année qui vont réunir toutes les forces de défense et de sécurité afin de cimenter les liens entre les personnels », a dit le chef d’Etat major général des armées, le général Honoré Traoré.

Pour le patron de l’armée burkinabé, « nous voudrons monter au peuple que l’armée nouvelle est là et que nous sommes prêts à assumer les tâches républicaines, les tâches de défense et les tâches socio-économiques ».

Le général Traoré relève également que « c’est la période des réformes, (l’année 2012 étant placée sous le signe des réformes) et nous comptons faire beaucoup de changements : acquérir beaucoup de matériel pour rendre l’armée plus opérationnelle et surtout renforcer les liens entre l’armée et la nation ».

C’est une période où les pays voisins du nord (Mali et Niger) vivent actuellement des situations d’insécurité et le général Nabéré promet renforcer le dispositif sécuritaire au nord du Burkina pour « la défense de notre patrie ». Il a également souhaité que l’ONU renouvelle sa confiance au Burkina pour un nouveau contingent après celui de Darfour.

Ce cross a été suivi dans toutes les unités du Burkina et selon le directeur central des sports des armées, le colonel Georges Compaoré, « il a été fait de sorte que les militaires soient entrain de courir au même moment pour une cohésion mentale ».

Pour meubler l’année, les grands traits restent la coupe du chef d’Etat major des armées, la coupe du ministre de la défense etc. « Bientôt on va se rencontrer pour essayer de définir les directives pour la coupe du chef d’Etat major », a dit Georges Compaoré.

Le second cross est prévu au mois de décembre pour la clôture de l’année sportive.

AS/IB/


impression 0 réaction | Lire les réactions | visité 123 fois