L’Agence d’information du Burkina et le quotidien Sidwaya célèbrent respectivement cette année, leur cinquantième et trentième anniversaire.
   

BURKINA-RENCONTRE-GOUVERNEMENT-SYNDICAT

La relecture de la grille indemnitaire au cœur d’une rencontre entre le gouvernement burkinabè et les syndicats

18 novembre 2013, par Agence d’information du Burkina

Ouagadougou le 18 nov.2013, (AIB) – A l’occasion d’une rencontre entre le gouvernement burkinabè et les syndicats de travailleurs, le Premier ministre Luc Adolphe Tiao, a affirmé qu’un intérêt « particulier » sera accordé à la relecture de la grille indemnitaire des travailleurs de l’Etat, a-t-on constaté.

« En ce qui concerne particulièrement la relecture de la grille indemnitaire des agents de la fonction publique, des propositions ont été faites aux organisations syndicales et nous attendons leurs réactions pour la finalisation » a indiqué le chef du gouvernement burkinabè.

Selon, le président de mois des centrales syndicales, Tolé Sagnon, « le mouvement syndical attend des informations et des avancées substantielles sur la question de la relecture de la grille salariale des agents publics et dont des versions inconnues du mouvement syndical circulent en ce moment ».
 
Pour M. Sagnon, la relecture annoncée de la reforme globale de l’administration publique et sa loi 013 doivent évoluer.

« Le mouvement syndical estime qu’il y’a lieu de revoir le format de nos rencontres (avec le gouvernement, ndlr) afin que des réponses précises soient communiquées aux syndicats et des engagements pris dans des délais acceptables », a souhaité M. Sagnon.

Selon M. Tiao qui était accompagné de quelques membres de son gouvernement, nul besoin de rappeler l’importance des différents points de revendication contenus dans le cahier de doléances des syndicats.

« Je puis mesurer sans difficulté la porté des revendications et leur objectivité. Les présentes négociations nous offrent alors l’occasion de rechercher ensemble des solutions justes et acceptables pour tous », a plaidé le Premier ministre.

Face aux revendications des différentes couches sociales, le gouvernement a adopté en septembre des mesures sociales d’une valeur totale de 65 milliards de FCFA.

En attendant la relecture longtemps annoncée de la grille salariale, une augmentation des indemnités de logements et de suggestion et un abattement de l’Impot unique sur le traitement salarial (IUTS) avaient été accordés aux travailleurs du public et du privé.
NDT/TAA
 


impression 0 réaction | Lire les réactions | visité 1697 fois