Burkina : les nouveaux ambassadeurs du Japon,  de l'Inde, de la Zambie et  du Rwanda présentent leurs lettres de créance au président du Faso / le Rail club du Kadiogo (RCK) dangereusement talonné, à deux longueurs, par l'Etoile filante de Ouagadougou (EFO) / l'international burkinabè Bertrand Traoré signe pour 5 ans à Lyon (France, ligue 1) 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Crise Arabie Saoudite-Qatar : Le Premier ministre burkinabè se montre prudent

19/06/2017
303

Burkina-Politique

Crise Arabie Saoudite-Qatar: Le Premier ministre burkinabè se montre prudent

Ouagadougou, 19 juin 2017 (AIB)-Le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba s’est abstenu lundi de dire si le Burkina Faso allait suivre ou non, l’exemple d’autres pays africains comme le Sénégal, en rompant ses relations diplomatiques avec le Qatar.

L’Arabie Saoudite et plusieurs pays arabes ont rompu en début juin, leurs relations diplomatiques avec le Qatar, l’accusant de soutenir des groupes terroristes.

Des pays africains comme le Sénégal, la Mauritanie et les Comores ont également pris leurs distances avec la monarchie pétrolière.

‘’Qu’en sera-t-il du Burkina Faso qui entretient à la fois de bonnes relations avec l’Arabie Saoudite et le Qatar?’’, a voulu savoir un journaliste burkinabè, lundi, lors d’un point de presse avec le Premier ministre burkinabè Paul Kaba Thiéba.

Selon M. Thiéba, les questions de politique étrangère relèvent exclusivement des prérogatives du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

«Lorsque vous allez rencontrer le président, posez-lui la question!», a tranché Paul Kaba Thiéba, sous les regards amusés des journalistes.

Agence d’Information du Burkina

ata