Burkina: Décès du président de l’Assemblée nationale Salifou Diallo, ce samedi à Paris (officiel)
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Organisations de la société civile et président du Faso, en vedette dans la presse burkinabè

19/06/2017
88

Burkina Faso-Presse-Revue

Organisations de la société civile et président du Faso, en vedette dans la presse burkinabè

Ouagadougou, le 19 juin 2017 (AIB) Les quotidiens burkinabè parvenus à l’AIB ce lundi matin, ont traité de divers sujets, avec un accent particulier sur la récente rencontre entre le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et les Organisations de la société civile (OSC).

L’Observateur Paalga, le plus ancien des quotidiens privés du Burkina Faso, arbore cette manchette: «Dialogue direct Roch/OSC: Pluie de doléances, langage de vérité».

Ce journal rapporte que la deuxième session du cadre de concertation et de dialogue entre l’Etat et les OSC s’est tenue le vendredi 16 juin dernier à Ouagadougou sous le thème : «Cohésion sociale et mise en œuvre du PNDES, quelle contribution des OSC ?».

A ce sujet, Sidwaya, le quotidien national, reprend à sa Une, les propos du président Roch Marc Kaboré qui a déclaré aux OSC : «Faites votre travail, vous n’avez rien à craindre».

Dans la même veine, Le Quotidien, journal privé, cite en sa manchette, le président Kaboré qui estime que «le rôle des OSC n’est pas de faire la politique ou de créer la division entre les Burkinabè».

Quant au quotidien privé Aujourd’hui au Faso, il fait remarquer la même idée à travers sa Une : «Roch face aux OSC : +Contre-pouvoir mais pas contre le pouvoir, ni diviseur de populations+».

Ce confrère a également évoqué le panel organisé par laCoalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) le samedi 17 juin 2017 à Ouagadougou.

Selon le journal, la rencontre de haut niveau a porté sur le thème : «Processus démocratique au Burkina Faso de 1960 à nos jours: Bilan, enjeux, défis et perspectives» et a réuni cinq éminents panélistes qui ont animé les débats.

A ce propos, le journal privé Le Pays reprend les propos de l’un des panélistes, le Pr Abdoulaye Soma qui a affirmé que «les uns gouvernent, les autres subissent, ainsi naissent les insurrections».

De son côté, Le Quotidien cite le même conférencier lorsqu’il soutient : «Faire en sorte que l’argent du peuple ne serve que le peuple».

Revenant sur les activités du chef de l’Etat, le week-end écoulé, Sidwaya mentionne en première page : «Campagne agricole 2017-2018 : 33 milliards de F CFA octroyés aux collectivités», avant de renseigner que le président du Faso a remis, le samedi 17 juin 2017 à Manga (capitale de la région du Centre-sud), des conventions de cofinancement et du matériel agricole aux producteurs.

L’Observateur Paalga résume cela en titrant: «Saison humide 2017-2018 : le gouvernement équipe les producteurs».  

Agence d’information du Burkina

ak/ ata