Burkina : les ministres des pays membres du G5-Sahel en charge des cultes, à Ouagadougou les 26 et 27 avril, contre la radicalisation / une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Fonds de développement communal: les procédures expliquées aux maires des communes

30/05/2017
906

Fonds de développement communal

Les procédures expliquées aux maires des communes

Tenkodogo, (AIB) - Le Secrétaire général de la région (SGR) du Centre-Est, Abdoulaye Bassinga, a présidé, le mardi 23 mai 2017 à Tenkodogo, les travaux de l’atelier régional d’information et d’échanges avec les communes du Centre-Est sur les procédures et les activités du Fonds de développement communal (FDC).

Organisé conjointement par les antennes régionales du Fonds d’investissement des collectivités territoriales (FICOD) et du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) du Centre-Est, l’atelier régional d’information et d’échanges avait pour objectif d’expliquer les procédures et les activités du Fonds de développement communal (FDC) aux mairies, aux secrétaires généraux et aux comptables des communes de la région. Les procédures ont été présentées par Justin Kafando du FICOD et Bia Adamou Drabo du FPDCT. Ces présentations ont été suivies de débats. Justin Kafando a expliqué dans son exposé que l’objectif global du FICOD est de mettre à la disposition des populations des services publics et des infrastructures qualitativement et quantitativement améliorés, «grâce à un pilotage effectif du processus de décentralisation ainsi qu’à une bonne interaction entre Collectivités territoriales (CT), acteurs étatiques et société civile à tous les niveaux». Concernant le FPDCT, le chef d’agence régionale du Centre-Est, Bia Adamou Drabo, a dit que ses missions sont entre autres de «concourir au financement des programmes de développement des CT, contribuer au renforcement de leurs capacités opérationnelles, assurer l'accès équitable de toutes les CT aux ressources pour financer les investissements relevant de leurs compétences». Les deux chefs d’antennes ont ensuite énuméré un certain nombre de difficultés qu’ils rencontrent dans la mise en œuvre des activités du FDC. Il s’agit entre autres de l’insuffisance de communication entre les CT et les deux Fonds dans la formulation des projets, l’absence de concertation au moment de l’identification et la formulation des projets, le cahier de chantier, la non-transmission des rapports de suivi-contrôle et le retard dans l’exécution des projets. Les maires présents à cet atelier ont pris l’engagement de travailler en étroite collaboration avec ces deux Fonds et de soutenir toutes les activités que le FPDCT viendrait à organiser dans le ressort de leurs collectivités respectives. La communication sur les techniques et principes de la rédaction administrative, présentée par le SGR du Centre-Est, l’administrateur civil et économiste-planificateur, Abdoulaye Bassinga, a été une école pour les nouveaux élus et leurs proches collaborateurs.

Bougnan NAON