Burkina : l'épidémie de dengue a tué 11 personnes sur plus de 4 000 cas recensés / le MBDHP annonce une marche-meeting le 4 novembre pour réclamer vérité et justice pour les martyrs / la France a remis du matériel militaire aux FDS d'une valeur de 5 milliards FCFA /
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina/Insécurité : circulation interdite la nuit à la frontière Nord

05/05/2017
662

Insécurité-Circulation-Interdiction

Burkina/Insécurité : circulation interdite la nuit à la frontière Nord

Ouagadougou, 5 mai 2017 (AIB) – La circulation est désormais restreinte aux frontières entre le Burkina et le Mali et entre le Burkina et le Niger dans la région du Sahel, entre 17 heures et 6 heures, selon un arrêté du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

L’arrêté signé le 24 avril 2017 interdit formellement «la circulation des véhicules à 4 roues, des motos à 2 roues, des tricycles dans la bande frontalière comprise entre la frontière du Niger et du Mali au nord et la ligne délimitée par les localités de Titabé, de Seytenga, de Falangountou et de Tin-Akoff tous les jours de 17 heures à 6 heures».

La restriction s’applique également à l’intérieur des villes et villages sus énumérés et concernés. Seules les ambulances sont autorisées à y circuler pendant cette période, sur présentation d’un laissez-passer et d’un ordre de mission.

Cette mesure est prise dans un contexte d’insécurité marquée dans cette partie du Burkina Faso, et vise donc à permettre aux forces de défense et de sécurité de pouvoir efficacement lutter contre ce fléau.

Plusieurs attaques terroristes ayant causé des morts ont eu lieu ces dernières années dans la région du Sahel burknabè frontalière avec le Mali, notamment.

bl/ss

Agence d’information du Burkina