Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Coupe de l’unité et de la fraternité: le village de Lorgho remporte la deuxième édition

21/04/2017
6 153

Coupe de l’unité et de la fraternité

Le village de Lorgho remporte la deuxième édition

Koupéla, (AIB) - La finale de la deuxième édition du tournoi maracaña organisé par Paul Arzouma Lesogo, s’est jouée ce samedi 15 avril 2017 à Leosogotenga. Le village de Lorgho est sorti vainqueur en battant Gandingho par le score de 2 buts à 1. Présidé par August Kinda, haut-commissaire de la province du Kourittenga, l’événement a mobilisé la population de la localité et a connu la présence de plusieurs autorités de la province.

Le samedi 15 avril 2017, le village de Léosogotenga dans la commune rurale de Gounghin,  a vibré au rythme de la finale de la coupe de l’unité et de la fraternité. Une compétition parrainée par Sanou Gaoussou, coordonnateur national du projet Riz pluvial. La finale a opposé l’équipe du village de Lorgho à celle de Gandingho. Ce fut une grande fête du football à laquelle les populations de la commune de Gounghin ont massivement pris part, en faisant le déplacement du terrain de l’école primaire de Léosogotenga. Les deux équipes s’équivalaient sur le plan technique mais c’est l’équipe de Lorgho qui a ouvert le score à la 3e minute par Daouda Nianda. En seconde période, l’équipe de Gandinghoréussit à stabiliser le jeu et à égaliser. C’est finalement à la 35e minute que Lorgho inscrira le deuxième but, au grand bonheur de ses supporteurs. Le village de Lorgho remporte donc la coupe de l’unité et de la fraternité par le score final de 2 buts à 1. Le vainqueur reçoit une enveloppe d’argent, des ballons, des maillots et bien d’autres lots. Pour le principal organisateur de l’événement, Paul Arzouma Lesogo, cette coupe a été organisée dans le but de renforcer la cohésion et l’unité des fils et filles de la localité à travers le sport. «Le football est un sport qui mobilise la population. J’ai tenu à organiser cette compétition pour rapprocher les jeunes, qu’ils puissent mieux se connaître et envisager ensemble des actions de développement », a déclaré le promoteur.Et de poursuivre : «Nous sommes heureux de voir que la compétition a suscité un grand engouement chez les jeunes qui se sont massivement mobilisés». Le parrain de cette cérémonie, Gaoussou Sanou, coordonnateur national du projet Riz pluvial, a pour sa part déclaré que cette grande mobilisation des populations autour de cette compétition est à saluer. Quant au président de la cérémonie, August Kinda, haut-commissaire du Kourittenga, il a salué l’initiative à sa juste valeur : « Je salue l’esprit de  fair-play des deux équipes qui ont joué la finale de la 2e édition de cette coupe. Nous promettons de contribuer activement au développement et à la promotion du football», a-t-il dit. La collaboration des autorités à la réussite de cette compétition a été saluée par le promoteur.

                                                                       Amédée W. SILGA