Burkina : une collision entre un camion et un mini-bus a fait 6 morts et 12 blessés ce jeudi à Nobéré (Centre-sud) alors que la région enregistrait déjà 18 morts à Pô le 12 mai dans un accident similaire / le procès du dernier gouvernement de Blaise Compaoré suspendu en attente d'une décision du Conseil constitutionnel / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina/Nassoumbou : ’’des tirs de harcèlement’’ blessent ’’légèrement’’ un soldat

20/03/2017
27

Burkina/Nassoumbou : ''des tirs de harcèlement''  blessent ''légèrement'' un soldat

Ouagadougou, 20 mars 2017 (AIB)-''Des tirs de harcèlement'' ont fait, lundi, un blessé léger au sein d’un détachement de l’Armée burkinabè à Nassoumbou (Sahel), où des assaillants avaient déjà tué en mi-décembre, douze militaires burkinabè.

''Ce lundi 20 mars 2017 aux environs de 11h10mn, le détachement militaire de Nassoumbou, localité située à 45km au Nord de Djibo, a essuyé des tirs de harcèlement provenant d’individus non encore identifiés. Ces tirs qui sont tombés dans les environs du camp, ont légèrement blessé un soldat du détachement'', indique un communiqué de l’Armée burkinabè.

En rappel, le 16 décembre dernier, des terroristes avaient tué douze soldats burkinabè dans la même localité, près de la frontière malienne.

Le Sahel burkinabè près de la frontière avec le Mali et le Niger est régulièrement infiltré depuis 2015 par des assaillants, signale-t-on.

Agence d’Information du Burkina

NB : Photo d’illustration/Page facebook Etat-major général des Armées du Burkina Faso