Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Volley-ball, tournoi de la zone 3: le Ghana, double vainqueur (hommes et dames) devant le Burkina Faso

25/09/2016
7 034

Volley-ball, tournoi de la zone 3: le Ghana, double vainqueur (hommes et dames) devant le Burkina Faso


Ouagadougou, 25 sept. 2016 (AIB) – Les équipes nationales messieurs et dames de volleyball du Ghana ont remporté samedi soir à Ouagadougou le tournoi international de volleyball de la zone 3 en battant le Burkina Faso respectivement par 3 sets à 1 et par 3 sets à 0, a-t-on constaté.


Ce sont les dames qui ont ouvert le bal et le Ghana n’a pas fait du cadeau au Burkina Faso. Les Ladies ghanéennes ont donné une leçon de volleyball aux volleyeuses burkinabè, en ne leur concédant aucun set, soit 25 à 18, 25 à 10 et 25 à 17.


En seconde rencontre, les Etalons hommes ont donné bonne mine à l’entame, remportant le premier set (25-22) devant un public acquis à leur cause. Les Black Stars du Ghana se sont réorganisés pour contrer les Burkinabè au filet.


Après ce premier set, les choses sont allées très vite pour les Ghanéens. Les Etalons n’auront pas le temps de se réorganiser, que le Ghana a célébré sa victoire. Les trois derniers sets ont été très vites enlevés par les Ghanéens, soit 25-16, 25-17 et 25-16.


Les Burkinabè qui ont enlevé les 2e places ont reconnu la suprématie de leurs adversaires: «le Ghana est monté en puissance dans tous les compartiments et ont beaucoup exploité la taille de notre passeur. Toutes leurs attaques étaient sur le poste 4 et on n’avait pas une solution pour remédier à ça. Chez les filles c’était un peu la catastrophe parce que dès le début, le Ghana a marqué son territoire jusqu’au bout», relate le directeur technique national Pierre Guiguemdé.


Cette compétition s’est jouée sans les équipes de la Côte d’Ivoire. Mais le président de la zone Sanga Issouf Koné d’origine ivoirienne, était de la partie. 4 pays ont pris part à ce tournoi. Il s’agit du Bénin, du Niger, du Ghana et du Burkina Faso.
AS/