Burkina : le Balai citoyen appelle le président du Faso à "redresser la barque avant qu'il ne soit trop tard" / le Collectif syndical ne reconnait pas les membres qui siègent au Haut conseil pour le dialogue social en son nom 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Santé de la reproduction : les journalistes outillés sur le budget

17/11/2015
640

Santé de la reproduction

Les journalistes outillés sur le budget

Koudougou, (AIB)- Dans le cadre du  projet Mobiliser les acteurs de la société civile pour un plaidoyer efficace (MACS), l’ONG Family Care International (FCI) a organisé les 5 et 5 novembre 2015 à Koudougou, une formation sur les questions budgétaires de la Santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile (SRMNI) au profit des hommes des  medias.

Selon les organisateurs, cette formation  des journalistes  vise à permettre aux hommes de médias d’interpeller  les décideurs  sur l’amélioration  de la santé de la production et d’amener  aussi les ministères en charge de  la santé et des finances à  consentir  l’augmentation du  budget de la SRMNI.

Projet Mobiliser les acteurs de la société civile pour un plaidoyer efficace œuvre  dans le sens de l’augmentation du budget alloué au ministère de la santé.

« Nous visons à impliquer davantage les journalistes à la question de la santé de la mère et l’enfant », a indiqué Salimata Sourgou de Family Care International (FCI), point focal du projet MACS. L’ONG espère ainsi attirer l’attention du gouvernement sur la question « cruciale » qu’est celle de la SRMNI.

Elle a  souhaité que « Ce que nous voulons que le gouvernement fasse, c’est de simplifier, rendre l’information sur la santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile accessible et poster sur son site. Même les spécialistes s’embrouillent dedans !».

« La coalition ne demande pas à l’Etat de lui donner de l’argent, mais que le ministère des finances consacre d’avantage de ressources au budget de la santé notamment au budget de la santé maternelle et infantile », explique Moussa Bambara Chargé de projet en Planification familiale.

Pour influencer sur les prises de décisions des acteurs sur l’élaboration du budget, et la phase de la circulaire budgétaire, il est nécessaire qu’au préalable, les Organisations de la société civile (OSC), les Organisations non-gouvernementales (ONG) et les hommes de médias maitrisent le calendrier d’élaboration du budget.

Le processus d’élaboration du budget de l’Etat passe par dix étapes selon Nadège Tiendrébeogo, analyste économiste au Centre d’information, de formation et d’étude sur le budget (CIFOEB). Pour elle, « L’essentiel, c’est de retenir les principales étapes pendant lesquelles, on peut intervenir pour essayer d’influencer les politiques publiques.  Les procédures administratives au niveau de l’Etat son très complexes ». Pour Nadège Tiendrébéogo., seul le plaidoyer peut contribuer à l’allègement des procédures.

Saibou BARRY