10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Passation de service au haut-commissariat de Sapouy

02/02/2015
379

Passation de service au haut-commissariat de Sapouy

Karim Konseibo passe le témoin à Jean Marc Poda

Sapouy, (AIB) - Nommé en conseil de ministres le 07 janvier dernier comme haut-commissaire de la province du Ziro, Jean Marc Poda a été installé officiellement dans ses fonctions, le mercredi 28 janvier 2015 par le secrétaire général de la région du centre ouest. Il remplace à ce poste Karim Konseibo.

La salle de réunion du haut-commissariat de Sapouy a refusé du monde le mercredi 28 janvier 2015 à l’occasion de la cérémonie de passation de service entre hauts commissaires sortant et entrant de la province du Ziro. L’ensemble de corps constitués de la province, les parents, les amis, les ressortissants du Ziro à Ouagadougou et ailleurs sont venus souhaiter la bienvenue au nouveau haut-commissaire, Jean Marc Poda et rendre hommage au sortant Karim Konseibo pour son travail remarquable accompli à la tête de la province. Le porte-parole des corps constitués Idrissa Yanogo par ailleurs secrétaire général de la province a loué les mérites de Karim Konseibo qui a su assumer durant 4 ans et 1 mois avec abnégation et loyauté la mission qu’on lui a confiée. Pour lui, le haut-commissaire Konseibo s’est investi sans réserve et avec efficacité pour le développement socio-économique et culturel de la province du Ziro. Citant quelques exploits de l’homme, le secrétaire général Idrissa Yanogo s’est appesanti sur la résolution des crises au sein des populations et de l’administration, la connexion de la ville de Sapouy au réseau de la SONABEL, l’organisation réussie des festivités du 11 décembre 2014, la construction des résidences des préfets et la réfection des locaux du haut-commissariat. Le représentant des jeunes, Poumoin Neya a pour sa part loué l’esprit de dialogue et de concertation qui a prévalu durant le séjour de Karim Konseibo à la tête de la province. Avec modestie et décence, Karim Konseibo ne s’est pas verser dans l’autosatisfaction en déroulant ce qu’il a pu apporter aux Zirolais en quatre ans de fonction. Il dit laisser cet exercice à sa hiérarchie, à ses collaborateurs et aux bénéficiaires. Il a cependant exprimé ses remerciements et sa profonde reconnaissance aux directeurs et chefs de service, aux autorités coutumières et religieuses, aux organisations faitières, aux jeunes, aux femmes, aux organisations syndicales et aux agents du haut-commissariat pour leurs soutiens multiformes tout au long de son séjour dans la province du Ziro. «Vous avez joué pleinement votre partition au développement de la province. Au nom de madame le gouverneur, nous vous remercions pour les efforts consentis», a soutenu le secrétaire général de la région du centre ouest. Avant de procéder au rituel d’installation du nouveau haut-commissaire, le secrétaire général de la région a fait un bref rappel des rôles d’un haut-commissaire. Il s’agit entre autre de l’exécution des mots d’ordre du gouvernement et des instructions de la hiérarchie, de la coordination des activités des services déconcentrés de l’Etat, de la sécurité des personnes et des biens, de l’exercice de la tutelle rapprochée sur les collectivités territoriales. Dans le contexte de la transition, le haut-commissaire doit aussi travailler au renforcement de la paix sociale. Après avoir félicité Jean Marc Poda pour sa nomination, le secrétaire général de la région lui a assuré de la disponibilité de madame le gouverneur et de toute son équipe pour le soutenir dans cette noble et exaltante mission.

Le haut-commissaire entrant Jean Marc Poda a traduit toute sa gratitude et reconnaissance aux plus hautes autorités du pays singulièrement au ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité pour la confiance placée en lui et s’est engagé avec la collaboration de tous à travailler pour mériter cette confiance. Il a dit mesurer le poids et la délicatesse de la tâche qui l’attend et c’est avec humilité qu’il se mettra au service de la province du Ziro. Pour cela, il a demandé le soutien et l’accompagnement de tout un chacun dans son domaine afin de porter haut le flambeau du développement du Ziro. Il a terminé ses propos par cet adage Dagara qui dit que«Pour boire la bouillie, il faut que les deux lèvres se mettent ensemble», ceci pour dire que seul, il ne réussira jamais sa mission. La cérémonie a pris fin par une remise de présents au haut-commissaire sortant.

Yassine SIENOU