10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Concours d’excellence communal 2018 de Garango : 40 élèves récompensés pour leurs efforts au travail

22/10/2018
124

Concours d’excellence communal 2018 de Garango

40 élèves récompensés pour leurs efforts au travail

Tenkodogo, (AIB) - La mairie de Garango a remis, le samedi 13 octobre 2018 dans ses locaux, les prix du concours d’excellence communal à l’école primaire, édition 2018, aux 40 meilleurs élèves de la commune de l’année.

L’excellence à l’école primaire vise entre autres à cultiver et entretenir la saine émulation au sein des élèves, des enseignants (es), à récompenser leurs efforts et saluer les performances enregistrées au cours de l’année scolaire. «Stimuler les élèves et les enseignants (es) à donner le meilleur d’eux-mêmes ; encourager et féliciter les plus méritants, en un mot, promouvoir l’éducation des enfants dans la commune», sont les objectifs que le conseil municipal de Garango s’est fixé, à travers l’édition de cette journée d’excellence 2018, parrainée par le directeur du lycée d’enseignement technique catholique dans le diocèse de Tenkodogo, l’abbé Lucien Galbané. Les 40 lauréats 2018, composés des premiers par classes et au CEP, ont été récompensés par des prix composés entre autres : des sacs scolaires, des vélos, des lampes solaires et des sommes d’argent. Pour avoir obtenu 160,5 points au CEP session de 2018, Bénéwendé Alexandra Laéiticia a été désignée la meilleure élève de la commune. Le député-maire, Me Jean Célestin Zouré  a exhorté les récipiendaires à être studieux et disciplinés à l’école et à écouter les conseils des parents et des enseignants. Aux élèves qui n’ont pas eu la chance d’être primés, l’édile de Garango les demande de ne pas se décourager, mais de prendre l’engagement de bien travailler afin que l’année prochaine, ils puissent bénéficier des délices de l’excellence. Le maire Zouré a annoncé que son conseil a inscrit dans son budget, l’achat de 200 tables-bancs par an qu’il met à la disposition des écoles. Certains promoteurs d’établissements secondaires privés ont aussi offert gracieusement des places dans les classes de 6e afin de juguler un temps soit peut le problème de pléthore d’enfants dans les classes dans les établissements publics. Le directeur du lycée d’enseignement technique catholique dans le diocèse de Tenkodogo, parrain de la cérémonie de l’excellence scolaire de la Garango, l’abbé Lucien Galbané, a soutenu que la promotion de l’éducation ne saurait se faire sans l’engagement et la bonne volonté de tous les acteurs à savoir les autorités, les enseignants, les parents d’élèves et les élèves-mêmes. Pour raison de divergences qui opposent le député-maire de Garango aux enseignants (es), ces derniers ont boycotté la cérémonie, refusant ainsi les prix qui avaient été destinés aux 10 meilleurs d’entre eux de la commune. Le directeur du lycée d’enseignement technique catholique, l’abbé Lucien Galbané a interpelé les enseignants en ces termes : «Vous avez une fonction très noble. Vous travaillez pour rendre agréable l’avenir et la vie des enfants qui vous sont confiés ; comme lumière, vous travaillez pour éclairer leur intelligence et repousser au loin les ténèbres de l’ignorance et de l’analphabétisme. Ne manquez pas d’accomplir cette mission avec loyauté, avec détermination et avec zèle et désintéressement». Aux parents d’élèves, l’abbé Galbané leur a fait savoir que l’éducation de leurs enfants les incombe en premier lieu et il les a invités à faire de l’éducation de leurs enfants leur premier devoir. Le parrain de la cérémonie, l’abbé Lucien Galbané a dit ceci à ses filleuls: «Sans votre volonté de réussir, les autorités ont beau investis, vos parents ont beau utiliser tous les moyens, cela restera sans effet. Nous sommes là pour vous accompagner et vous aider à réussir…». L’abbé Lucien Galbané a conclu son message par formuler ce vœu accompagné de ses prières : «que paix revienne entre les autorités communales et les acteurs de l’éducation, se libérer du passé pour vivre et travailler en paix, corriger les erreurs pour poser des nouveaux fondements pour la paix. Car, très important pour nous-mêmes et aussi pour les enfants qui sont sous notre responsabilité et pour qui nous sommes des modèles à imiter». Un repas communautaire avec les lauréats et les autorités a mis fin à la cérémonie.

Bougnan NAON