Pose ce 15 octobre à Ouagadougou de la 1re pierre d'une stèle en souvenir à Thomas Sankara, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Tournoi de la fraternité de Sanogho, 4e édition : Zigla Koulpélé remporte son 2e trophée d’affilé

13/09/2018
139

Tournoi de la fraternité de Sanogho, 4e édition

Zigla Koulpélé remporte son 2e trophée d’affilé

Tenkodogo, (AIB) - La quatrième édition du «tournoi de la fraternité» 2018 du village de Sanogho a connu son épilogue le samedi 1erseptembre dernier sur le terrain de l’école primaire publique. C’est le village de Zigla Koulpélé qui s’est adjugé le trophée pour la 2e fois consécutive en battant Zanga-Pida par le score de 3 buts à 1 au coup de sifflet final de l’arbitre central, Richard Sawadogo.

Le tournoi de football dénommé «tournoi de la fraternité», vise à renforcer les liens de fraternité entre les jeunes du village de Sanogho et environnants et à faire émerger de bons joueurs compétitifs qui vont apporter leurs expertises au football régional et voir national. Les matchs de classement et la finale se sont joués sur le terrain de l’école primaire publique, transformé en un terrain aquatique, après une pluie qui a créé un calvaire pour les joueurs et aussi pour la population, qui a bravé la boue et les flaques d’eaux pour assister à la finale du tournoi. Pendant les 2X25mn de jeu, les deux matchs, dans leur ensemble ont été équilibrés avec des velléités de buts de part et d’autres. Toutes actions venant des 2 équipes sont accompagnées par des applaudissements nourris et des cris du nombreux public et des officiels. L’équipe de Lergho est venue à bout sur celle de Sanogho en prenant la 3eplace au classement. La finale de la 4e édition du «tournoi de la fraternité» 2018 a opposé l’équipe de Zigla Koulpélé, championne de l’édition précédente à celle de Zanga-Pida dont elle est à sa première participation. Dès l’entame de la rencontre, l’équipe de Zigla Koulpélé s’est montré intraitable dans le match. Son 1er but a été marqué par son dorsal n°3, Abdoulaye Bandaogo. Menée 1 à zéro, l’équipe de Zanga-Pida se réveille et amène le score à la parité de 1 but partout, but marqué par le n°11, Saïdou Zaré aux derniers instants de la fin de la 1ère mi-temps. A la reprise, poussé et encouragé par le nombreux public sur un terrain boueux et glissant, Abdoulaye Bandaogo, encore lui, parvient à neutraliser la défense du camp adverse et fait trembler le  filet du gardien sous son regard impuissant et double la mise. Le même Abdoulaye Bandaogo, le boureau du jour de Zanga-Pida, revient à la charge en scorant son 3e but. Ce triplé d’Abdoulaye Bandaogo est synonyme de confirmation de l’équipe de Zigla Koulpélé et une mise en garde de ses prochains adversaires pour la 5e édition de ce tournoi. Joueurs de Zigla Koulpélé, Supporters et le public  envahissent le terrain, lorsque l’arbitre central, Richard Sawadogo a sifflé la fin du match.  L’équipe de Zigla Koulpélé, championne des éditions 2017 et 2018 du «tournoi de la  fraternité» de Sanogho s’adjuge son 2etrophée d’affilé, empoche la somme de 40 000 francs CFA, un jeu de maillots et un ballon. L’équipe de Zanga-Pida se contente de la somme de 30 000 francs, 1 ballon et un jeu de maillots. Lergho et Sanogho respectivement 3e et 4e, reçoivent 20 000 et 10 000 francs CFA plus 1 ballon. «Que ce soit le match de classement et celui de la grande finale, nous avions été émerveillé de voir que les jeunes ont du talent. Nous avons assisté à des matchs très enlevés, très discutés, intéressants, plaisants et empreint de fraternité, avec des actions d’éclat dont la  population a été ravie d’assister», a confié le promoteur, Abdoulaye Zéba, natif du village de Sanogho et secrétaire général de la région (SGR) du Centre-Nord, Kaya. «Il y a eu vraiment de l’enjeu et de jeux avec un terrain devenu impraticable à cause de la pluie. Nous ne nous sommes pas déçus pour cela, mais au contraire, cette finale a permis à la jeunesse de Sanogho de s’aiguayer, de se fraterniser davantage avec leurs camarades et de laisser de côté tout ce qui pouvait les diviser. La population n’a pas dérogé à la tradition des Burkinabè d’aimer le spectacle et le beau jeu. Nous avons décelé au cours de cette finale, deux jeunes qui méritent d’être suivis», a déclaré l’ancien chroniqueur sportif, Yannik Laurent Bayala.

 

Bougnan NAON