10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Société à capitaux publics :les administrateurs en phase avec le SYSCOHADA

12/09/2018
225

Société à capitaux publics

 

Les administrateurs en phase avec le SYSCOHADA

   

La 19ème session de formation des administrateurs des sociétés à capitaux publics se tient du 10 au 29 septembre 2018 à Bobo-Dioulasso. Organisée par le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, la cérémonie d’ouverture a eu lieu le lundi 10 septembre 2018.

 

Le ministère du commerce, de l’industrie et  de l’artisanat (MCIA) entend renforcer davantage la capacité des administrateurs des sociétés à capitaux publics afin qu’ils puissent gérer de façon efficiente, les sociétés d’Etat. C’est dans ce cadre que s’inscrit le séminairede formation dont les travaux ont débuté le lundi 10 septembre 2018 à Bobo-Dioulasso. Cette session, la 19ème du genre, organisée de façon continue se déroulera du 10 au 29 septembre 2018 sous le thème : « Elaboration et analyse des états financiers conformément au SYSCOHADA (Système comptable mise en œuvre par l’organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires) révisé : techniques d’examen des grandes masses du bilan, du compte de résultat, innovations majeures et implications financières ». Selon le représentant du ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, par ailleurs,  secrétaire général dudit ministère, Aboubacar Traoré, qui a livré le discours d’ouverture, le choix de ce thème se justifie. En effet, à l’en croire, les responsables des sociétés à capitaux publics, chargés d’élaborer, d’examiner et d’arrêter les états financiers conformément au nouveau référentiel du SYSCOHADA, ont besoin d’outils pour analyser les grandes masses du bilan, le compte de résultat et comprendre les innovations majeures et les implications financières SYSCOHADA révisé en janvier 2017. Pour mieux évaluer le patrimoine des entreprises et prendre des décisions rationnelles qui s’imposent, les responsables des sociétés à capitaux publics doivent de son avis, être formés dans ce sens. En plus, du thème principal, il est prévu une communication sur le thème : « Le nouveau code des impôts ». « Le choix de cette communication se justifie par la nécessité d’échanger avec les responsables des entreprises publiques sur les changements et innovations apportés au nouveau code des impôts », a expliqué Aboubacar Traoré. Et de préciser  que cette communication a pour objectif de permettre aux entreprises publiques à mieux cerner les innovations apportées au nouveau code des impôts en vue d’optimiser leur contribution au budget national. Aboubacar Traoré a, de ce fait, exhorté les séminaristes à participer activement aux échanges et à faire de ce cadre, un lieu de partage d’expériences et de réflexion au profit de toutes les structures du pays. A en croire le docteur en science économique et gestion, Adama Zeba, formateur à ce séminaire, la formation concerne quatre  modules consacrés à l’élaboration et à l’examen des états financiers conformément au SYSCOHADA révisé. Ces modules sont, entre autres, la présentation du SYSCOHADA et des principes d’élaboration et d’analyse des états financiers avant la révision, la présentation de nouveaux changements apportés et leurs implications sur la reddition des comptes.

Noufou NEBIE

Diro Benoit Wilfried TOE

(Stagiaires)