Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina : Roch Kaboré préside samedi ’’un conseil supérieur de la défense"

07/09/2018
2 106

Burkina: Roch Kaboré préside samedi ‘’un conseil supérieur de la défense’’

Ouagadougou, 7 sept. 2018 (AIB)-Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré présidera demain samedi, «un conseil supérieur de la défense», alors que le pays connait depuis un mois, une recrudescence des attaques terroristes qui ont tué une vingtaine de personnes.

Le président Roch Kaboré tiendra demain samedi dans la matinée, «un conseil supérieur de la défense», a-t-on appris vendredi, auprès de la Direction de la Communication de la présidence du Faso.

Depuis le 9 août dernier, plusieurs localités du Burkina Faso, en particulier la région de l’Est, ont été régulièrement frappées par des terroristes, causant la mort de 17 militaires et paramilitaires et de deux civils, selon un décompte de l’AIB.

Notons que l’armée burkinabè a réaffirmé mercredi, son engagement à protéger les personnes et à défendre l’intégrité territoriale.

L’Etat burkinabè a décidé ''de prendre le taureau par les cornes'' pour ramener ''la sérénité'' au sein des populations qui ont ''le sentiment'' ''qu’on ne s’occupe pas de leurs problèmes de sécurité'', avait assuré le 17 mai 2018, Roch Kaboré, à la suite de son premier Conseil national de défense et de sécurité nationale (CDSN).

Agence d’Information du Burkina

ata/ak

NB: Photo d’archive et d’illustration: AHEMED OUOBA / AFP.