10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Inondations dans la Comoé : le CONASUR au chevet des victimes

04/09/2018
198

Inondations dans la Comoé

 

Le CONASUR au chevet des victimes

 

Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) est venu en aide aux victimes des inondations du 17, 18 et 22 août 2018 dans la Comoé en leur offrant 23 tonnes de vivres et du matériel de couchage. La cérémonie de remise de ce don s’est déroulée le 31 août 2017 à Moussodougou,  à cinquantaine de kilomètres au Nord-Ouest de Banfora.

 

Suite aux pluies diluviennes des 17, 18 et  août 2018 dans la Comoé, des dégâts ont été enregistrés dans les localités de Moussodougou, Mondon, Banfora et Mangodara. Ces fortes pluies ont malheureusement occasionné une perte en vie humaine à Mangodara, un « blessé grave »à Moussodougou et quatre «blessés légers » à Mondon. Ce sont en tout, 499 personnes qui ont été affectées par ce sinistre. Le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a donc décidé de leur venir en aide avec ces 23 tonnes de vivres et autres matériels pour une période de 5 mois, à en croire le directeur régional en charge de l’action sociale, Drissa Traoré. Cette aide se compose de 23 tonnes de vivres composés de riz, de maïs et de farine de maïs, ainsi que du matériel de protection à savoir des couvertures, des nattes, des moustiquaires et des effets d’habillement. Au cours de la cérémonie, une minute de silence a été observée en la mémoire de la victime décédée. Le secrétaire général de la province, Emile Valéa, représentant le gouverneur de la région des Cascades a présenté les condoléances du gouvernement à la famille éplorée et souhaité prompt rétablissement aux blessés. A en croire Emile Valéa, c’est suite à l’évaluation«rapide» de la situation faite par le Comité régional de secours d’urgence et de réhabilitation (CORESUR), que le CONASUR, présidé par le ministre en charge des questions sociales a déployé ces vivres dans la Comoé. Cette aide du gouvernement à travers le CONASUR se compose de 23 tonnes de vivres composés de riz, de maïs et de farine de maïs, ainsi que du matériel de protection à savoir des couvertures, des nattes, des moustiquaires et des effets d’habillement. Pour le représentant des bénéficiaires Sourabié Abdramane qui évalue son sinistre à plus de 500 000 FCFA, ce geste du gouvernement est un «vrai »soulagement. Car, selon lui, il vient, en complément à une première tranche d’aide dont ils ont bénéficié le 28 août dernier de la part des services de l’action sociale. Pour cela, il a remercié le gouvernement et particulièrement le ministère en charge de la solidarité nationale pour « la promptitude dans la gestion de ce sinistre». La première adjointe au maire de la commune de Moussodougou Mariam Sourabié,  a traduit sa gratitude au gouvernement pour « pour son soutien aux personnes vulnérables». Elle a saisi l’occasion pour informer le représentant du CORERSUR/Cascades, que cette pluviométrie tombée dans sa commune a également provoqué de «fortes dégradations »de certaines routes et de pistes de désenclavement.

                                                                                                            Mamadou YERE

(AIB Comoé)