Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Village de Kiri, commune de Bobo: les partisans du chef destitué contestent

04/09/2018
162

Village de Kiri, commune de Bobo

 

Les partisans du chef destitué contestent

 

Le chef du village de Kiri, commune de Bobo-Dioulasso, Justin Sanou  a été destitué et remplacé le 25 aout 2018 par un autre du nom de Cyprien Sanou. Les partisans du chef révoqué ont animé le 3 septembre 2018 à Bobo-Dioulasso une conférence de presse pour remettre en cause ce limogeage et donner les vrais motifs qui, selon eux, ont conduit à congédier Justin Sanou.

 

Le chef du village relevé de ces fonctions, Justin Sanou accompagné d’autres notables du village de Kiri ont assisté à ce point de presse initiée par ces partisans, le lundi 3 septembre 2018 à Bobo-Dioulasso. D’entrée de jeu, le porte-parole des contestateurs, Narcisse Sanou dit reconnaitre toujours la légitimité de Justin Sanou en tant chef village de Kiri et désavoue en même temps, le nouveau chef, Cyprien Sanou, installé le 25 août 2018. Selon lui, c’est seulement les sages du village qui sont habilités à démettre le chef et non le chef de canton de Bobo-Dioulasso comme ce fut le cas. Victor Sanou un des notables présent à la conférence de presse a précisé que le village de Kiri ne fait plus désormais partie du canton de Bobo. Prenant la parole à son tour, le chef révoqué, Justin Sanou a dit être surpris par cette destitution qu’il a d’ailleurs apprise au même titre que les populations et soutient ne rien se reprocher. Et Narcisse Sanou de préciser que « la destitution de Justin Sanou est liée à une attribution de terrain de 88 hectares à un promoteur immobilier en l’occurrence Abdoul Service international par une autorité communale ». Selon le porte-parole Sanou qui a relaté la genèse de cette crise, la population de Kiri avait sollicité l’appui de « La Maison hivernale », une agence immobilière afin d’aménager le village et des espaces ont été dégagés pour abriter les habitants qui seront touchés par les travaux d’aménagements. Pendant que ces travaux sont en cours, un terrain de 88 hectares du même village a été attribué à Abdoul service international, selon M. Sanou. Ce terrain englobe une bonne partie du site dégagé par l’agence immobilière « La maison hivernale », a-t-il laissé entendre. A en croire les conférenciers, le projet d’aménagement du village a été fait dans les règles de l’art  avec tous les documents nécessaires. Ils ont révélé que le promoteur Aboul service international ne dispose pas d’autorisation car il manquerait dans la constitution de son dossier, un procès-verbal (PV) d’acceptation délivré par les notabilités de Kiri. Le chef destitué, selon les conférenciers, aurait refusé de délivrer le PV nécessaire. Ce refus serait à l’origine de sa destitution, ont-ils laissé entendre. Le nouveau chef Cyprien Sanou, plus favorable aurait alors été installé pour pouvoir se procurer ce PV. D’autre part, les conférenciers accusent le maire de l’arrondissement n°2 de Bobo-Dioulasso, Paulin Sanou natif de Kiri, d’être à l’origine de cette destitution. Ils n’ont pas manqué de pointer du doigt, le Conseil municipal dudit arrondissement pour avoir adopté une délibération octroyant le terrain à Abdoul service international.  Lors de cette conférence de presse, ils ont affirmé avoir porté plainte contre le maire Paulin Sanou pour « cession frauduleuse de terre rurale »et disent s’opposer à un bradage du patrimoine foncier du village de Kiri.

Adaman DRABO