Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Gayeri: le poste de gendarmerie criblé de balles, deux véhicules incendiés

04/09/2018
549

Gayeri: le poste de gendarmerie criblé de balles, deux véhicules incendiés

Gayeri, 04 sept. 2018 (AIB)-Le poste de gendarmerie de Gayeri a été criblé de balles ainsi que deux véhicules incendiés dans la nuit du lundi au mardi par des assaillants, selon des sources sûres.

L'assaut contre la gendarmerie de Gayeri (75km de Fada N'Gourma), s'est déroulé sous une fine pluie entre 23h et 3h du matin, compte tenu du crépitement des armes.

Selon nos sources, au moins six assaillants se sont couchés à plat ventre en face de la gendarmerie avant d'ouvrir le feu.

Les traces de leurs corps étaient encore visibles mardi matin, poursuivent nos interlocuteurs.

Malgré "la riposte acharnée" des gendarmes, les terroristes ont réussi a incendié deux véhicules.

Des témoins oculaires ont aussi constaté mardi matin, des impacts de balles sur le bâtiment abritant la gendarmerie et une quantité "impressionnante" de douilles.

C'est la cinquième attaque que la région de l'Est subie en moins d'un mois.

On rappelle que mardi dernier huit militaires ont été fauchés par une mine, alors qu'ils étaient en route pour épauler des gendarmes

attaqués à Pama (106km de Fada N'Gourma) .

Le lendemain, des infrastructures d'un campement de chasse ont été incendiées dans la même localité.

Le 9 août, cinq gendarmes et un civil ont été tués par l'explosion d'une mine à Boungou, à une centaine de km de Fada N'Gourma.

Agence d'Information du Burkina