Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Protection de l’environnement : Lions club Ouaga Pacific met 500 plants en terre

01/09/2018
139

Burkina-Environnement- Reboisement

Protection de l’environnement : Lions club « Ouaga Pacific » met 500 plants en terre

Ouagadougou, 1ersept. 2o18 (AIB)- Le club service  Lions club «Ouaga Pacific» a mis en terre, samedi, dans l’arrondissement n°7 de Ouagadougou, 500 plants pour accompagner le gouvernement dans sa politique de protection de l'environnement.

Selon la présidente de Lions club «Ouaga Pacific» Laetitia Youin / Kantiono, la séance de reboisement dans l’arrondissement n°7 de Ouagadougou s’inscrit dans la logique de l’effort du gouvernement à protéger l’environnement.

Mme Youin, qui s’exprimait samedi sur le site de reboisement a, par ailleurs, indiqué que cette opération permet de lutter contre les changements climatiques au Burkina Faso.

«Cette année nous avons décidé de faire un reboisement  à la mairie de l’arrondissement n°7 en mettant en terre 500 plants», a-t-elle confié.

D’après elle, cette activité a connu la collaboration des clubs amis qui sont, entre autres, Ouaga Etoile, Ouaga Accacia, Ouaga Cristal, Ouaga Pacific.

Pour la question de suivi des plants, la présidente de l’association a rassuré les participants que des grilles de protection sont prévues à cet effet.

A en croire Issouf Tapsoba, membre de la commission environnement et conseiller dudit arrondissement, l’association Ouaga Pacific vient de poser un acte salvateur qui converge avec le programme d’activités de la mairie.

M. Tapsoba a enfin remercié Ouaga Pacific qui respecte sa culture de protection de l’environnement, gage du bien-être des populations.

Agence d’information du Burkina

bb-no/ak