10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Tournoi maracana « regrettées stars » de Bobo-Dioulasso : la police municipale s’adjuge le trophée

31/08/2018
258

Tournoi maracana « regrettées stars »de Bobo-Dioulasso

 

La police municipale s’adjuge le trophée

 

Le tournoi maracana « regrettées stars » a connu son verdict le samedi 25 août 2018 sur le terrain du lycée privée promotion à Bobo-Dioulasso. L’équipe de la police municipale  a remporté la coupe en battant, en finale, l’équipe du secteur 24 « Range-Rover », par le score d’un but à zéro.

 

Organisé pour rendre hommage aux anciennes gloires du football du secteur 17 de Bobo-Dioulasso, le tournoi de maracana « regrettés stars » a connu son épilogue le samedi 25 août 2018, sur le terrain du lycée privé « Promotion », situé dans ledit secteur. Cette finale a opposé l’équipe de la police municipale à celle du secteur 24 « Range-Rover ». Au terme des 90 minutes, la police municipale a eu raison de « Range-Rover » par le score d’un but à zéro. La police municipale s’adjuge  ainsi le trophée avec la somme de 100 000 F CFA, deux ballons, et un jeu de  maillots. L’équipe vaincue quant à elle repart avec la somme de 75 000 F CFA. Les équipes classées troisième et quatrième ont reçu chacune la somme de 25 000 F CFA. Organisé sous le thème : « Le sport facteur de cohésion sociale et de développement solidaire », le tournoi a connu la participation de 46 équipes. Cette édition marque le retour de la compétition après 10 ans d’interruption. Selon les organisateurs, ce tournoi est une réussite. Pour le président du comité d’organisation du tournoi, Abdoul Karim Rachid Ido, la résurrection de ce tournoi  n’a pas été facile. « Je suis vraiment comblé de joie ce soir parce que c’était un défi a relevé. Notre rôle était de relancer le tournoi qui faisait la fierté du secteur 17 », a-t-il indiqué. Le parrain de la compétition, le député Maxime Lomboza Koné, a laissé entendre que ce tournoi va permettre de déceler des talents qui pourront  représenter le Burkina Faso à des niveaux « très élevés ». Quant au député Léonce Sanou, il a dit être venu témoigner sa solidarité à son collègue Maxime Koné qui a eu le courage de réveillé ce tournoi. Pour lui, ce genre de tournoi doit être multiplié à travers la ville.

Noufou NEBIE

(Stagiaire)