Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Tabaski 2018 : les musulmans ont prié pour la bonne cohésion sociale

29/08/2018
149
<p class="MsoNormal" align="center" style="text-align:center"><span style="font-size:26.0pt;line-height:107%">Tabaski 2018 <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" align="center" style="text-align:center"><span style="font-size: 26pt; line-height: 107%; font-weight: bold;">Les musulmans ont pri&eacute; pour la bonne coh&eacute;sion sociale</span><span style="font-size:26.0pt; line-height:107%"> <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify"><span style="font-size: 14pt; line-height: 107%; font-weight: bold;">Tenkodogo (AIB)-Les fidèles musulmans n’ont pas d&eacute;rob&eacute; à la tradition ce mardi 21 août 2018. En effet, ils &eacute;taient des milliers à converger vers la place du lyc&eacute;e communal de Tenkodogo, pour c&eacute;l&eacute;brer la tabaski ou fête du mouton, à travers une grande prière dirig&eacute;e par le grand imam de Tenkodogo, El Hadj Mahamadou Sana., </span><span style="font-size:14.0pt;line-height:107%"> <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify"><span style="font-size:14.0pt; line-height:107%">Vêtus de leurs plus beaux habits des grands jours, les fidèles musulmans de Tenkodogo, avec à leur tête le grand imam de Tenkodogo, El Hadj Mahamadou Sana, ont pris d’assaut la place du lyc&eacute;e communal de Tenkodogo pour la prière de la tabaski. Coran en main, nappe de prière à l’&eacute;paule, ils ont c&eacute;l&eacute;br&eacute;, à travers des chants et lecture des vers&eacute;s du coran, la fête de<span style="font-weight: bold;"> </span>l’Aïd El Kebir (tabaski) ou fête du mouton, en pr&eacute;sence des autorit&eacute;s r&eacute;gionales, avec à leur tête le secr&eacute;taire g&eacute;n&eacute;ral de la r&eacute;gion (SGR), <strong><span style="font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-theme-font:minor-latin;mso-hansi-theme-font:minor-latin;font-weight: normal;mso-bidi-font-weight:bold">Abdoulaye Bassinga</span></strong>, du maire de Tenkodogo, Harouna Ou&eacute;logo. La pr&eacute;sence du directeur g&eacute;n&eacute;ral du protocole d’Etat, l’ambassadeur Raymond Balima, qui ne cesse d’être au côt&eacute; des musulmans a &eacute;t&eacute; salu&eacute; par les responsables de la communaut&eacute;. La prière a connu la pr&eacute;sence effective de Sa Majest&eacute; Naba Guiguem-Poll&eacute;, Dima de «<span style="font-style: italic;">Zoungrantenga</span>», roi de Tenkodogo et sous haute surveillance policière. Moment de repentance et de recueillement, ils &eacute;taient des milliers les musulmans de Tenkodogo, à prendre part à cette grande prière pour demander à Allah tout puissant sa b&eacute;n&eacute;diction pour la paix au pays. Le grand imam de Tenkodogo a formul&eacute; les vœux de paix pour le pays et que Dieu tout puissant et mis&eacute;ricordieux tende sa main protectrice sur le Burkina Faso dans la paix et dans la joie. Il a pour ce faire, demand&eacute; aux fidèles musulmans à poursuivre la sensibilisation et l’&eacute;ducation de la jeunesse dans la foi islamique afin qu’elle se d&eacute;marque de ces personnes qui, sans foi, ni loi, posent des actes terroristes au nom de la religion musulmane. Il a soutenu que ceux qui s’adonnent à ces actes terroristes sont des ennemis de l’islam. A toutes les communaut&eacute;s et associations musulmanes de la r&eacute;gion du Centre-Est et à celles de Tenkodogo en particulier, El Hadj Mahamadou Sana leur a souhait&eacute; une bonne fête de tabaski. «<span style="font-style: italic;">Je suis venu au nom du gouverneur et accompagn&eacute; d’une d&eacute;l&eacute;gation pour vous souhaiter mes vœux de bonne fête de<span style="font-weight: bold;"> </span>l’Aïd El Kebir (Tabaski) ou fête du mouton et souhaiter &eacute;galement que tous les fidèles musulmans de notre r&eacute;gion qui se sont d&eacute;plac&eacute;s &nbsp;à la Mecque pour accomplir ce pilier de l’Islam, reviennent en paix. Que la campagne agricole en cours connaisse une bonne fin et que les r&eacute;coltes soient grâces pour notre r&eacute;gion</span>», a affirm&eacute;<strong><span style="font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-theme-font:minor-latin;mso-hansi-theme-font:minor-latin;font-weight: normal;mso-bidi-font-weight:bold"> le</span></strong> SGR <strong><span style="font-family:"Calibri","sans-serif";mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-theme-font:minor-latin;font-weight:normal;mso-bidi-font-weight:bold">Abdoulaye Bassinga</span></strong>. Il a surtout salu&eacute; la bonne coh&eacute;sion sociale au niveau de toute la population et demande à la communaut&eacute; musulmane à cultiver cet esprit de bonne collaboration entre elle et les forces de d&eacute;fense et de s&eacute;curit&eacute; pour combattre ensemble ce fl&eacute;au d’ins&eacute;curit&eacute; dans la r&eacute;gion et partout au Burkina Faso. La prière a pris fin par le sacrifice du mouton, et un taureau offert par Sa Majest&eacute; Naba Guiguem-Poll&eacute;. <o:p></o:p></span></p> <p class="MsoNormal" align="right" style="text-align:right"><span style="font-size: 14pt; line-height: 107%; font-weight: bold;">Bougnan NAON <o:p></o:p></span></p>