Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Est du Burkina : Sept militaires tués et trois blessés dans une embuscade

28/08/2018
369

Est du Burkina : Sept militaires tués et six blessés dans une embuscade

Ouagadougou, 28 août 2018 (AIB)-Sept militaires burkinabè ont été fauchés par une mine artisanale, alors qu’ils étaient en route pour prêter forte à des gendarmes attaqués par des terroristes à Pama (Est), a appris l’AIB mardi, de sources concordantes.

Une mission conjointe de militaires et de gendarmes en poste à Fada N’Gourma, étaient en route pour aller prêter main forte à la brigade de gendarmerie de Pama, attaquée dans la nuit de lundi à mardi.

Après 30 km de chemin, le véhicule en tête de convoi a sauté sur une mine artisanale.

Sept militaires ont été tués et six autres blessés dont deux dans un état critique, selon un communiqué du gouvernement.

La situation sécuritaire du Burkina Faso s’est fortement dégradée ces dernières semaines avec des attaques meurtrières contre les Forces militaires et paramilitaires.

Dans la nuit du 22 au 23 août 2018, un policier a été tué à Sollé dans le Loroum (Nord). Des assaillants ont ôté la vie à un douanier dans la nuit du 21 août au 22 août 2018 à Batié (Sud-ouest).

Deux civils ont péri dans l’attaque contre un convoi minier, le 17 août 2018 dans la province du Tuy à Békuy (Ouest).

Cinq gendarmes et un civil ont été fauchés par une mine artisanale, le 11 août 2018 à Boungou dans le Gourma (Est), dans l’attaque d’un convoi minier.

Agence d’Information du Burkina