Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Festival international de contes yeleen : la 22e édition se tiendra du 19 au 31 décembre 2018

27/08/2018
148

Festival international de contes yeleen 

La 22e édition se tiendra du 19 au 31 décembre 2018  

La 22e édition du festival international de contes yeleen se tiendra  du 19 au 31 décembre 2018 à  Bobo-Dioulasso, sous le thème « Conte et environnement». Le président de « La maison de la parole », organisatrice de l’évènement l’a annoncé au cours d’une conférence de presse le samedi 18 août dernier.

 

Les préparatifs vont bon train pour l’organisation de la 22e édition du festival international de contes yeleen. Le festival se tiendra du 19 au 31 décembre 2018 à Bobo-Dioulasso, sous le thème « Conte et environnement». Cette année, il se tiendra simultanément avec le Salon international de la littérature orale et du livre de jeunesse de Bobo-Dioulasso (SILLOB) qui aura lieu du 13 au 21 décembre. Le président de la « Maison de la parole », organisatrice de l’évènement l’a annoncé au cours d’une conférence de presse, le samedi 18 août dernier. Une fois de plus, la présente édition réunira plusieurs pays dont entre autres la Côte d’Ivoire, le Mali, le Benin, le Togo, le Niger et  la France. L’édition se déroulera en deux phases. La première  phase consistera à la formation des conteurs venus des différents pays et la seconde est le festival proprement dit. Selon le président de « La maison de la parole  », Assane Kassi Kouyaté, le budget de ces deux évènements est estimé à 22 millions de F CFA. Cependant, à en croire M. Kouyaté, sa structure rencontre des difficultés pour boucler le budget d’organisation.   « Seulement  2 750 000 F CFA  ont pu être réunis pour le moment  et cela grâce à notre partenaire de tous les jours, Africalia », a-t-il souligné. D’où son appel aux acteurs de la culture burkinabè et aux personnes de bonne volonté afin de mobiliser le restant du budget, tout en se disant toutefois confiant du succès de la prochaine édition. Cette édition aux dires des organisateurs sera un moment de réflexion sur le conte et une occasion de se réunir afin de discuter sur les arts de l’oralité en général et ses enjeux, a révélé Assane Kassi Kouyaté. Pour lui, les acteurs culturels doivent soutenir le festival international de contes yeleen et le Salon international de la littérature orale et du livre de jeunesse de Bobo-Dioulasso (SILLOB) car ses deux évènements sont des outils majeures pour le développement du Burkina Faso. La construction du  siège de  « La maison de la parole » est un projet qui peine à voir le jour. M. Kouyaté compte intégrer ce projet à cette 22e édition afin qu’il puisse voir le jour. 

 

Boudayinga J-M THIENON

Farida TRAORE

(Stagiaire)