10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

5e Recensement Général de la Population et de l’Habitation : Rosine Coulibaly sur le terrain pour encourager les cartographes

27/08/2018
421

 5eRecensement Général de la Population et de l’Habitation

  

Rosine Coulibaly sur le terrain pour encourager les cartographes

 

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly a effectué, le jeudi 23 aout 2018 à Bobo-Dioulasso, une visite de suivi des travaux de cartographie dans le cadre du 5e  recensement général de la population et de l’habitation. Cette sortie a pour objectifs de constater l’état d’avancement des travaux de cartographie et d’encourager les équipes commises à cette tâche.

 

Le Burkina Faso s’est engagé à réaliser son cinquième recensement général de la population et de l’habitation(RGPH) après celui de 2006 conformément à l’échéance décennale recommandée par les Nations Unies. C’est dans ce cadre que des travaux de cartographie  ont été entrepris depuis avril 2018. La cartographie est l’une des étapes du recensement et consiste à faire des découpages des zones pour un meilleur dénombrement, qui, lui débute en décembre 2018. Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a effectué une sortie terrain, le 23 aout 2018 pour constater de visu, l’état d’avancement des travaux de cartographie. Elle a en plus, échangé avec les forces vives  à qui elle a donné les raisons de ce recensement. Il s’agit, entre autres selon elle, de la mise à jour des bases de données cartographiques et démographiques pour toutes les subdivisions administratives aux fins de renforcer les bases de la décentralisation et surtout l’actualisation des estimations des populations en âge de voter selon le découpage administratif. Pour elle, cette activité de cartographie est une étape essentielle du recensement car elle garantit que toutes les populations seront prises en compte lors du dénombrement. La cartographie, selon la ministre, se déroule de manière satisfaisante sur l’étendue du territoire  national. « A ce jour toutes les régions sont couvertes, avec une prise en charge de plus de 80% des communes du pays », a-t-elle estimé. Elle a néanmoins souligné que malgré le niveau satisfaisant du déroulement des activités, quelques difficultés existent. Ces difficultés sont notamment la sous-information des populations entrainant quelque fois des résistances, les problèmes de découpage administratif, les questions des zones non loties et de l’insécurité. Mme Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a demandé l’appui des autorités à tous les niveaux et l’adhésion de la population pour le bon déroulement de la cartographie du recensement. Elle a également encouragé l’Institut national de statistique et de la démographie (INSD) et l’ensemble des agents cartographes, contrôleurs et superviseurs « à maintenir le cap pour un recensement inclusif et de qualité  ».

Adaman DRABO

Farida TRAORE

(Stagiaire)