10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Inondation à Nasso : le CONASUR au secours de 283 sinistrés

24/08/2018
251

Inondation à Nasso

 

Le CONASUR au secours de 283 sinistrés

 

Suite à l’inondation survenue dans la nuit du 17 au 18 août 2018 à Nasso situé à une dizaine de km au Nord-Ouest de Bobo-Dioulasso, le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a procédé à la remise des produits vivriers, des matériels de survie et aussi des produits de  « dignité », le lundi 20 août 2018 aux sinistrés.

 

L’instance nationale de coordination et de gestion des catastrophes et crises humanitaires au Burkina Faso est venu en aide aux sinistrés de Nasso suite à des pluies diluviennes survenues dans la nuit du 17 au 18 aout 2018. Fort heureusement, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines, mais l’inondation a fait 283 sinistrés dont un enfant blessé et a détruit 70 habitations. C’est ainsi que le  Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) a remis aux  personnes touchées par cette catastrophe, des produits vivriers, des matériels de survie et aussi des produits de « dignité », le lundi 20 août 2018.  Ce don est estimé à environ 5,5 millions de FCFA. Les produits vivriers sont composés, entre autre, de riz, de maïs, d’huile et d’environ 10 tonnes de farine de maïs. Comme matériels de survie, les sinistrés ont reçu des nattes, des couvertures, et des moustiquaires. Le secrétaire permanent du CONASUR, Mamadou Barro a expliqué que le gouvernement a été vraiment touché par ce qui est arrivé à cette population, d’où sa promptitude à réagir. « Je pense que nos démembrements verront dans les prochains jours ce qu’il faut faire pour la réhabilitation de cette population », a-t-il ajouté. Le maire de l’arrondissement n°7 de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima a adressé ses sincères remerciements au ministère en charge de l’action sociale. « Nous sommes satisfaits de la réactivité de la direction régionale de secours d’urgence et de réhabilitation. Il y a 72 heures de cela, on ne croyait pas pouvoir retrouver du sourire aux lèvres de ces populations sinistrée», s’est-il réjoui. Herman Sirima a promis que dans les 48 heures qui suivront, des actions seront prises afin de pouvoir déboucher le pont qui est à l’origine de ce désastre. « Nous sommes en mesure de prendre les dispositifs nécessaires  pour éviter de telles situations », a-t-il rassuré. Avant de faire savoir qu’en dehors de Nasso, deux autres villages que sont Dindérosso et Woloquoto sont touchés. Les sinistrés ont salué le CONASUR pour son soutien. Leur représentant, Simplice Sanou, a affirmé que grâce au don reçu, ils se remettront peu à peu de cette amertume.

 

Farida ZONGO

Noufou NEBIE

(Stagiaires)