Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Grande prière de la Tabaski 2018 :le ministre Alpha Barry parmi les siens à Banfora

22/08/2018
121

Grande prière de la Tabaski 2018

Le ministre Alpha Barry parmi les siens à Banfora  

Les musulmans de la capitale de la Cité du Paysan noir ont marqué la fête de l’aïd-el-Kébir, ce 21 août 2018 par un recueillement collectif sur l’esplanade de la nouvelle mairie qui a refusé du monde. C’est l’Imam de la grande mosquée de Banfora Ahmed Sanogo, qui a dirigé la prière, en présence du ministre Alpha Barry venu partager ses moments de dévotion aux côtés de ses «frères » de la cité du paysan Noir.

 

Les fidèles musulmans de la Cité du Paysan Noir ont été honorés par la présence du ministre burkinabé des Affaires Etrangères et de la Coopération, Alpha Barry à leurs côtés, à la grande prière de l’Aïd el kébir.  «Je suis venu à Banfora parce que c’est aussi chez moi ; car c’est là où habitent mes parents les plus proches», a déclaré le chef de la diplomatie burkinabé. Alpha Barry dit être venu « à son nom mais surtout au nom du Président du Faso pour apporter un message de paix et remercier l’imam et toute la communauté musulmane et leur adresser les vœux de prospérité et de paix ». Le ministre a également souhaité un Burkina de paix et débarrassé du terrorisme. A l’adresse de la communauté musulmane de Banfora, le ministre Barry a dit qu’il n’ignore pas «qu’il y a eu parfois des tiraillements », c’est pourquoi, il les a invités « à la cohésion, à l’entente et à s’unir autour des autorités régionales en leur faisant confiance pour relever les défis du développement ». Il a aussi adressé à tous les musulmans du monde un message de paix dans la sous-région, la paix dans le G5 Sahel, en Afrique et dans tout le monde entier. Deux rakats et le sermon de l’Imam Ahmad Sanogo ont été les temps forts de cette prière. Dans son sermon, l’imam El hadji Sanogo a rendu grâce au tout puissant de « nous avoir permis de voir ce grand jour en bonne santé ». Le Grand imam a confié que le mouton que « chaque fidèle va immoler est lourd de sens », avant de les inviter à promouvoir le partage et l’aumône comme le recommande la religion musulmane à travers la Zakat. Il a exhorté surtout les fidèles à obéir aux cinq piliers de l’islam. Pour l’imam Sanogo, « le musulman doit se contenter de ce qu’il gagne à la sueur de son front, si petit soit-il», avant d’ajouter que « le musulman doit se départir de la supercherie, de l’escroquerie et autres malversations ». Pour finir, l’Imam Ahmad Sanogo a prié pour la paix, pour des pluies bienfaisantes et une bonne campagne agricole abondante, pour la prospérité des affaires et pour que les malades recouvrent la santé. A l’adresse des autorités du pays, l’imam a demandé à dieu « le miséricordieux » de leur donner la force nécessaire et le courage afin de  vaincre les défis de l’édification de la nation pour le bonheur du pays et des burkinabé. Les autorités régionales avec à leur tête, la gouverneure des Cascades, Apiou Kouara Joséphine, ont fait le tour des différents sites de prières pour témoigner leur soutien et solidarité avec la communauté des musulmans de Banfora. 

                                                                                                       Mamadou YERE (AIB Comoé)