10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Promotion de la bonne Gouvernance locale :le comité EDIC de la commune de Tougo affute ses armes

20/08/2018
321

Promotion de la bonne Gouvernance locale

Le comité EDIC de la commune de Tougo affute ses armes

Gourcy, (AIB) - Les membres du comité de l’Espace de Dialogue et d’Interpellation Communautaire (EDIC) de la commune de Tougo ont bénéficié d’un renforcement de capacités le jeudi  8 Aout 2018. La formation initiée par l’Association Monde Rural (AMR), s’est  déroulée dans la salle de réunion de la mairie, sous la présidence du deuxième adjoint au maire Boureima Savadogo.

 Les Espaces de Dialogue et d’Interpellation Communautaire (EDIC) concourent à la promotion de la bonne gouvernance et la participation citoyenne dans la gestion des affaires publiques locales. Dans les communes, ils se matérialisent par des séances publiques de redevabilité dont le processus de mise en œuvre repose sur un comité de 12 membres issus des organisations de la société civile, des associations de jeunes, de femmes, des communautés coutumières et religieuses, des services techniques déconcentrés et du conseil municipal. Pour les organisateurs de la formation, la mission du « comité EDIC » se décline en deux points essentiels à savoir, l’organisation pratique de l’activité et le suivi de la mise en œuvre des recommandations tirées du dialogue. A les entendre, la tenue de la présente session répond au besoin d’outiller les membres du comité afin de les permettre de jouer efficacement leurs rôles. A Tougo, les facilitateurs déployés par l’AMR, notamment Emelie Zongo et Landry Nagabila ont, à travers des exposés et des exercices pratiques, échangé avec les participants sur la composition, l’organisation, les attributions et le fonctionnement du comité, et aussi, la stratégie de mise en œuvre de l’EDIC. Principalement, ils ont esquissé une planification de toutes les actions à entreprendre dans le processus d’un EDIC. Mais avant, un bref aperçu sur le concept lui-même a été nécessaire. L’analyse des recommandations constitue un point capital des échanges avec les comités des communes qui viennent de tenir leur EDIC, car diront les communicateurs : « Le  cadre de dialogue n’aurait pas atteint ses objectifs si les recommandations qui traduisent les préoccupations des populations ne sont exécutées ».Conscient de  l’importance et les enjeux de l’EDIC pour sa commune, le deuxième adjoint au maire de Tougo Boureima Savadogo a remercié l’AMR  pour son accompagnement et son engagement dans la promotion de la bonne gouvernance. Il a surtout exhorté les participants à avoir une oreille attentive afin de pouvoir relever le défi lors de la séance de redevabilité qu’ils organiseront bientôt. C’est le quatrième face à face que le conseil municipal de Tougo s’apprête à tenir avec sa population et du coté de AMR, cette activité est à inscrire dans le cadre de la mise en œuvre du projet dénommé « Amélioration de la participation citoyenne des unités familiales du Passoré et du Zondoma » avec l’appui financier de l’ONG Belge Broederlijk Delen.

Aziz KIEMDE

 (Collaborateur)