10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Meeting de Ouagadougou: Le Burkina Faso surclasse ses adversaires de la sous-région

19/08/2018
392

Meeting de Ouagadougou: Le Burkina Faso surclasse ses adversaires de la sous-région


Ouagadougou, 19 août 2018 (AIB) – Les athlètes burkinabè ont dominé samedi soir au stade du 4 août de Ouagadougou, la majeure partie des épreuves internationales inscrites au meeting de la ville de Ouagadougou, a-t-on constaté sur place dans la capitale burkinabè.


10 épreuves internationales étaient inscrites et disputées entre 7 pays de la sous-région ouest africaine. Au 100m haies dames, Marthe Koala a dominé sa compatriote Fatoumata Kouala en 13’’62. La Béninoise Lafia Doué s’est classée 4e.


Le 100m hommes a été l’affaire du Ghanéen Ansah Sarfo, auteur d’un chrono de 10’’43. Il a devancé le Burkinabè Innocent Bologo (10’’63). Au 400m haies dames la Burkinabè Abibata Rokia Fofana (59’’81) a été meilleure que Fatoumata Kouala (1’02’’89).


Au 100m dames, la Ghanéenne Kate Achompong (11’’98) a été plus rapide que la Togolaise Emefa Bouley (12’’00). Au 400m haies hommes c’est le Burkinabè Bienvenu Sawadogo (52’’07) qui a remporté la première place devant son compatriote Salam Ouédraogo. Au 200m hommes Bienvenu Sawadogo (21’’03) a ravi la vedette au Ghanéen Ansah Sarfo.


Au lancer du disque dames c’est un trio burkinabè qui s’est classé: Maminata Soura (44,55m), Ivonne Coulibaly (39,50m) et Sadiatou Ouédraogo constituent ce trio gagnant. Chez les hommes c’est le Malien Djibril Dakouré (45,54m) qui a devancé le Burkinabè Sié Kambou (42,80m).


Au triple saut c’est le champion d’Afrique Hugues Fabrice Zango (Burkina Faso) qui s’est illustré avec un bond de 16,80m devant ses compatriotes Jean-Claude Rouamba (15,45m) et Mohamed Drabo (14,98m).


Au saut en longueur dames, la Burkinabè Marthe Koala a sauté plus loin que la Malienne Yah Koita. La médaillée d’argent burkinabè au dernier championnat d’Afrique d’Asaba a sauté 6,16m contre 5,35m pour la sauteuse du Mali.


En plus des athlètes burkinabè, une vingtaines d’athlètes de 6 pays à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali, le Sénégal et le Togo, étaient invités à ce meeting de Ouagadougou.


16 épreuves de courses, de sauts et de lancers dont 10 en série internationales (catégorie A) et 6 séries nationales (catégorie B) ont été disputées.

Agence d'information du Burkina

as/ak