Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Application des reformes communautaires: les performances Burkina Faso saluées

08/08/2018
381

UEMOA-Politique monétaire-Réformes


Application des reformes communautaires: les performances Burkina Faso saluées


Ouagadougou, 8 août 2018. (AIB) – Du 7 au 9 août 2018, l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) évalue à Ouagadougou, le niveau cohérence des politiques sectorielles du Burkina Faso avec les reformes, politiques, programmes et projets communautaires. C’est au cours de la 4e revue annuelle, organisée par la Direction générale du Trésor et de Comptabilité publique.


«Le Burkina Faso a affiché un taux moyen de mise en œuvre des réformes de 77,8% à l’issue du processus», a déclaré le chargé de mission du président de la Commission de l’UEMOA, Clément Sekongo; une performance, qui selon lui, a permis d’améliorer l’état général d’application des normes au sein de l’union, qui est de 62% en 2017.


Cette performance du pays des Hommes intègres sera inscrite dans un mémorandum qui fera l’objet d’une revue politique lors de la rencontre entre les ministres et le président de la commission de l’union, a fait savoir le directeur général de du Trésor et de la Comptabilité publique Naby Abraham Ouattara.


La revue porte sur les reformes dans le domaine de la gouvernance économique et la convergence du secteur du marché commun et celles relatives aux politiques sectorielles (finances publiques, éducation, santé, agriculture etc.).


Cet examen annuel du niveau de respect des normes communautaires vise à accélérer l’intégration au sein l’UEMOA. Il a été institué en 2013 par la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement, organe de direction de l’union.


Agence d’information du Burkina

ys/bl

source: Sidwaya