Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Le ministre Stanislas Ouaro satisfait des résultats des examens scolaires 2018

02/08/2018
305

Burkina-Education-Examen

Le ministre Stanislas Ouaro satisfait des résultats des examens scolaires 2018

Ouagadougou, 2 août 2018. (AIB) - Le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation Stanislas Ouaro a déclaré jeudi lors de l’hebdomadaire point de presse du gouvernement, que les résultats des examens scolaires de cette année ont été satisfaisants sur l’ensemble du territoire.

Le ministre Ouaro note une hausse des taux de succès dans l’ensemble des différents examens par rapport aux résultats de l’année dernière.

Il s’agit des examens du certificat d’étude primaire (CEP), du brevet d’étude du premier cycle (BEPC), des brevets d’étude professionnelle (BEP) et des certificats d’aptitude professionnelle (CAP).

Les candidats au BEPC étaient au nombre de 303807 pour un taux d’admission de 42,91 %. Le BEP et le CAP ont totalisé 10618 candidats avec un taux de réussite global de de 49,52 % soit 57 ,66 % pour le premier examen et 39,70 % pour le second.

Le seul point faible se situe au niveau des examens du primaire. Au total, 370 000 candidats se sont présentés au CEP pour un taux de succès 64,77% contre 72, 32% en 2017.

Le ministre a aussi exprimé sa volonté de continuer le dialogue avec ses partenaires sociaux pour de meilleurs résultats dans l’organisation des prochains examens.

En rappel, les régions du Sahel et du Nord du pays n’ont pu composer pour des raisons sécuritaires. M. Ouaro a tenu à rassurer l’opinion publique de sa volonté d’organiser des examens spéciaux pour ces régions au mois de septembre.

Les examens scolaires sont organisés par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation pilotés par la direction des examens et concours chaque année.

Agence d’Information du Burkina

ik/as/bl