10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

24 h sportive de la ReJeZo : Ziniaré remporte le trophée en pétanque

31/07/2018
317

24 h sportive de la ReJeZo

Ziniaré remporte le trophée en pétanque

Zorgho, (AIB) - L’association la « Rencontre des jeunes de Zorgho (ReJeZo) » a organisé la 6èmeédition de ses 24h sportive le samedi 14 juillet 2018 à Zorgho. Placée sous le patronage du haut-commissaire de la province du Ganzourgou et le coparrainage du Commandant Sawadogo Yasnémanegré Bruno, président de la fédération burkinabè de cyclisme et du magistrat Kaboré D. Blaise Pascal, l’activité a mobilisé les jeunes autour du cyclisme, de la pétanque, du football et des jeux de société.

L

es 24h sportives de la ReJeZo sont devenus un événement sportif dans la commune de Zorgho. En effet, depuis 2013, chaque année, l’association ReJeZo mobilise les jeunes de Zorgho autour de cette activité dans un idéal de développement de la commune. Cette année encore, plusieurs disciplines étaient à l’honneur. Il y avait le cyclisme femme et homme, la pétanque, le waré, le scrabble et le football.

Dès 6h du matin, la devanture du haut-commissariat de Zorgho était prise d’assaut par de nombreux spectateurs sortie suivre les courses cyclistes. Ce sont les femmes qui furent les premières à enfourcher leurs vélos. Au nombre d’une dizaine, elles ont bouclé 4 fois un circuit fermé de 4,8 km soit une distance totale de 19,2km. C’est Zongo Safièta qui a franchi la première la ligne d’arrivée suivie de Winmenga Marceline, Kaboré Assèta, Yaméogo Monique et de Zoungrana Florence. A leur suite 14 jeunes garçons âgés de moins de 20 ans se sont lancés dans l’exercice. Ils ont quant à eux bouclé 7 fois le même circuit soit une distance totale de 33,6 km. Au terme de la distance impartie, Yambwemba Bassirou franchi le premier la ligne d’arrivée avec une vitesse moyenne de 30,7km/h. Il est suivi loin derrière par Zagré Célestin, Kaboré Wilfried, Compaoré Marc et Kaboré Robert.  

Après le cyclisme, les activités se sont poursuivies avec la pétanque et les jeux de société. En pétanque, ce sont 19 équipes venues de Koupéla, Méguet, Mogtédo, Ouagadougou, Pouytenga, Ziniaré et Zorgho qui se sont affrontés. De 8h jusqu’aux environs de 17h, elles se sont éliminées pour ne laisser en finale que l’équipe de Pouytenga contre celle de Ziniaré. Mais l’équipe de Ziniaré viendra à bout de celle de Pouytenga par 13 points contre 9. Elle est alors la championne de cette 6ème édition des 24h sportives de la ReJeZo. Quant au football, il a opposé dans la soirée une équipe venue de Ouagadougou à celle de la mairie de Zorgho et a été remporté par cette dernière par un but à zéro.

Dans toutes les disciplines, des prix composés de numéraires allant de 1000f à 25000f et de matériels ont été décernés (2 vélos et 2 maillots pour les 2 premiers en cyclisme, 2 coffrets de 6 boules pour les deux finalistes en pétanque, des ballons pour les deux équipes en football). La ReJeZo en partenariat avec le Fond d’investissement pour l’environnement (FIE) a profité remettre 1000 plants au commissariat de Zorgho.

Pour le haut-commissaire, c’est une belle activité à répéter. Il a remercié les membres de l’association pour leur vision et saluer l’accompagnement du parrain et de tous les partenaires de l’activité.

Le parrain, commandant Sawadogo Yasnémanégré Bruno, s’est réjoui du choix porté sur sa personne pour parrainer cette activité. Parlant du cyclisme, il a salué l’initiative de la ReJeZo qui va permettre aux techniciens du domaine de détecter des talents pour la relève.  

Quant au président de l’association, Isidore Tiemtoré, il s’est dit satisfait du bon déroulement de l’activité et de la présence physique des partenaires. Il a remercié tous ceux qui ont accompagné l’activité, notamment les autorités administratives locales, le parrain, le FIE, la direction provinciale des sports et loisirs du Ganzourgou et tous les autres.

Pour lui, l’engouement autour de l’activité donne des ailes et pousse à poursuivre les années à venir.

Moïse SAMANDOULGOU