Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Caravane d’appui-conseils aux entreprises : la Chambre de commerce et d’industrie sensibilise les opérateurs économiques

30/07/2018
253

Caravane d’appui-conseils aux entreprises

 

La Chambre de commerce et d’industrie sensibilise les opérateurs économiques

 

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso organise des caravanes d’appui aux entreprises dans les 13 régions. La délégation consulaire de la région des Hauts-Bassins a accueilli  ladite caravane le vendredi 27 juillet 2018 à Bobo-Dioulasso. 

 

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a entamé des tournées d’information et de sensibilisation  dénommées « caravanes d’appui aux entreprises »  dans les 13 régions. Après Koupéla, Fada, Manga, Gaoua, Koudougou, Banfora, Dédougou, c’était au tour de Bobo-Dioulasso d’accueillir la caravane vendredi 27 juillet 2018. Consultations juridiques, promotion des dispositifs d’appui au secteur privé et présentation des outils et moyens de financement des entreprises ont, entre autres, marqué cette caravane dont l’objectif selon le représentant du président de la CCI-BF, El Hadj Boureima Tinto est « d’informer les opérateurs économiques sur des opportunités qu’ils peuvent avoir auprès des institutions financières et  le barreau burkinabè ».  C’est une occasion pour les opérateurs économiques, à l’en croire, de  s’exprimer, de demander des conseils,  de se faire consulter par des avocats à un moindre coût et  se faire orienter dans le bon sens. Pour le représentant du président de la délégation consulaire des Hauts-Bassins, Alexandre Zanna, cette caravane a pour objectif d’offrir des services structurants aux acteurs économique et fait partir des grands projets de la mandature de la CCI-BF actuelle. « Il faut donner la bonne information aux opérateurs économiques », a-t-il martelé faisant savoir que le business ne peut se faire sans un apport financier et sans payer les impôts.  « Lorsqu’on  fait des affaires,  on doit s’acquitter des impôts, or les opérateurs ont toujours peur de faire de se taper par des impôts », a-t-il souligné, avant de préciser que cette caravane concerne les grandes entreprises comme les petites. Tout en souhaitant que les petites entreprises deviennent de grandes. Pour Maitre Arno Sampébré, il est important pour un entrepreneur avant de créer son entreprise de s’attacher les services d’un avocat. Car l’avocat a-t-il expliqué, joue un rôle de prévention à travers  ces conseils. « Le plus souvent, nous avons  l’impression que c’est lorsque nait les différends que l’on fait recours à un avocat », a déploré M. Sampébré.  Mais si  avant la création de l’entreprise, a-t-il laissé entendre, l’entrepreneur s’attache les services d’un conseil afin qu’il l’accompagne, cela lui éviterait des éventuels conflits.

 

Boudayinga J-M THIENON