Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Obsèques du Chef de Canton de Banfora : Yoyé Héma a reçu ses derniers hommages

30/07/2018
214

Obsèques du Chef de Canton de Banfora

 

Yoyé Héma a reçu ses derniers hommages

 

Décédé dans la nuit du 24 au 25 juillet 2018 à Ouagadougou, par suite de maladie, le chef de canton de Banfora, Yoyé Héma a été conduit à sa dernière demeure, le vendredi 27 juillet 2018. Il a été  enterré  dans la cour royale,  au secteur N°2 à Banfora, après une série d’hommages qui lui ont été rendus.

 

 

Le vendredi 27 juillet 2018 a été un jour de deuil pour la cité du paysan noir. Décédé dans la nuit du 24 au 25 juillet 2018 à Ouagadougou par suite de maladie, le chef de canton de Banfora, Yoyé Héma, a en effet été inhumé dans la soirée du vendredi 27 juillet 2018. L’enterrement a eu lieu dans la cour royale, située au secteur N°2 de la ville de Banfora, en présence de nombreux  de ses administrés, proches, d’autorités coutumières, administratives et religieuses. Ce beau monde a convergé de divers horizons, pour rendre un dernier hommage au défunt. Né le 03 janvier 1945 à Banfora, Héma Yoyé a été intronisé en 2003, pour succéder à son défunt père Fadoua Héma (décédé le 11 février 2002), à la tête du canton de Banfora. Avant de régner sur le canton de Banfora, Yoyé Héma a d’abord servi dans l’armée national burkinabè jusqu’en 1995 où il a été admis à la retraite. A travers le  discours d’oraison funèbre, le président de la section Comoé des anciens combattants et des militaires retraités, l’adjudant-chef major Bassino Sirima, a retracé succinctement  le parcours de son compagnon d’arme. Rentré de ses études en Côte d’Ivoire en 1965, il sera recruté  la même année dans l’armée, comme soldat de 2eclasse.  Au regard de sa capacité intellectuelle et de sa discipline, il sera par la suite, admis dans la gendarmerie le 17 novembre 1966, dans la 4e promotion des élèves gendarmes.  De là, il sera d’abord affecté au peloton d’escorte présidentielle. Il a ensuite, dans sa carrière, servi successivement à la brigade territoriale de la gendarmerie de Diébougou, au poste de commandement de la gendarmerie de Banfora, à la brigade territoriale de la gendarmerie de Niangoloko et enfin, à celle de Sidéradougou, d’où il sera admis à la retraite. Le maréchal des logis (MDL) laisse derrière lui, une veuve, 9 enfants et 12 petits fils. 

Alpha Sékou BARRY