10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Excellence a l’école primaire : le mérite des meilleurs acteurs de la CEB de Boussé 2 a célébré

19/07/2018
367

Excellence a l’école primaire

 Le mérite des meilleurs acteurs de la CEB de Boussé 2 a célébré

Boussé, (AIB) - La circonscription d’éducation de base, Boussé II  a organisé le 8 juillet 2018 la journée des écoles à Kaonghin. Placée sous le a été patronage de Naba Kango, chef du canton de Sao, cette deuxième édition a été  Co- parrainée par Ambroise Ouédraogo, ex DG de la Sonapost et Hamadou Sawadogo, président de la chambre régionale de commerce et d’industrie du Plateau central.

 Le village de Kaonghin a abrité le 7 juillet 2018 la célébration de l’excellence à l’école primaire de la CEB Boussé II. C’est une vingtaine d’élèves et d’enseignants titulaires de classe d’examen, qui ont vu leurs efforts récompensés. Les premiers prix au CEP, composés de vélos et de fournitures scolaires ont été remportés par Ilboudo Bachirou et Zabda B O Brice Hakim, respectivement des écoles de Tièdpalogo et du privée « entraide songtaaba » de Boussé. Les meilleurs enseignants : Kaboré G Michel de l’école de Rabosomnoré et Bilgo Norbert de Tièpalogo se sont arrogés les premières places avec 98 et 95,24% de taux succès. Ils ont eu chacun une tablette et sac en cuir.  Dans son intervention, Ragahi Bazié, chef de circonscription a expliqué que l’éducation à la paix est un thème d’actualité si l’on se réfère dit-il au contexte national marqué par une recrudescence de la violence sous la forme de l’incivisme en milieu scolaire et du terrorisme. En tant que foyer d’éducation, a-t-il poursuivi, l’école se doit de jouer sa partition pour un Burkina Faso de paix ou le vivre ensemble constitue une réalité. Parlant des résultats de l’année, l’inspecteur a dit sa fierté pour les 70,96% de taux de succès obtenu au CEP. Pour lui cette performance est à l’honneur des enseignants qui ont su faire don de soi pour permettre de combler le retard occasionné par les crises qui ont le secouées le système éducatif en début d’année. Les parrains par la voix de Ambroise Ouédraogo, ont adressé au nom des populations, leurs félicitations aux acteurs pour le travail abattu. Ils les ont exhortés à persévérer dans la même dynamique d’effort pour d’avantage de victoire sur l’ignorance. Le chef de canton, le Naba Kango de Sao a pour sa part  indiqué que l’action éducative commence dès la cellule famille pour être complété par l’institution. Aussi a-t-il appelé les parents à jouer leurs partitions à domicile et à apporter le soutien nécessaire à l’accomplissement heureux de la tâche des enseignants. Les participants se sont donné rendez-vous l’année prochaine avec la promesse d’une meilleure moisson.

 

Daouda Barro