Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Institut régional d’administration de la Boucle du Mouhoun : la 3ème promotion prête à « mouiller le maillot »

19/07/2018
284

Institut régional d’administration de la Boucle du Mouhoun

La 3ème promotion prête à  « mouiller le maillot »

La cérémonie de sortie de la 3ème  promotion de l’institut régional d’administration (IRA) de la Boucle du Mouhoun s’est déroulée le lundi 16 juillet 2018 à Dédougou. Placée sous le thème « La mise en œuvre efficace des politiques à l’épreuve des conflits sociaux », cette cérémonie été présidée par le ministre en charge de la fonction publique, le Pr Séni Mahamadou Ouédraogo.

 

 

Après deux années passées dans les salles de classe à l’institut régional d’administration (IRA) de la Boucle du Mouhoun, la 3ème promotion est désormais apte à servir la fonction publique Burkinabè. En effet, 25 attachés d’administration universitaire et scolaire, et 29 attachés d’intendance universitaire et scolaire, dont 54 agents de cette 3ème promotion ont reçu leurs diplômes de fin de formation, le lundi 16 juillet 2018 à Dédougou. Dans quelques mois ces nouveaux agents de la fonction publique Burkinabè feront valoir sur le terrain, les connaissances acquises au cours de ces deux années de formation. Pour ce faire, le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sié Sou, élu personnalité énarque de l’année 2017-2018 au regard de ses qualités de dévouement et de la quête du travail bien fait, a invité « ses jeunes frères » à cultiver certaines valeurs que sont la discipline, la ponctualité, la rigueur, l’intégrité et surtout l’humilité.  Car a-t-il dit « les diplômes et la connaissance ne feront pas de vous des hommes et des femmes de demain. Le diplôme ne vaut que ce que vaut son titulaire ». Ainsi, l’abnégation et le dévouement doivent être les qualités avec lesquelles les énarques doivent mettre en pratique les connaissances reçues durant la formation, a poursuivi Edgard Sié Sou. Tout comme la personnalité énarque, le parrain, Stanislas Ouaro, par ailleurs ministre de l’Education Nationale et l’Alphabétisation, a invité ses filleules à persévérer dans le travail afin de revenir dans quelques années pour le cycle« A ». « Ce sont des conseils de discipline, d’abnégation et surtout de formation. Ils doivent encore redoubler d’efforts afin de revenir pour le cycle A », a prodigué le parrain Stanislas Ouaro à ses filleuls.

 

« Nous promettons de donner le meilleur de nous-mêmes »

 

Aguerris et confiants, les impétrants de la 3ème promotion de l’IRA de la Boucle du Mouhoun par la voix de leur délégué général, Patonowendé Barnabé Sawadogo, promettent d’être des agents exemplaires de l’Etat. « Au regard des conseils que nous ont prodigués nos enseignants, notre personnalité énarque et notre parrain, nous avons pris bonne note, et nous promettons de redoubler d’efforts pour donner le meilleur de nous-mêmes », foi de Patonowendé Barnabé Sawadogo. En rappel, a fait remarquer le directeur de l’Institut régional d’administration de la Boucle du Mouhoun, Jean Charles Bonkoungou, l’IRA de la Boucle du Mouhoun a ouvert ses portes en octobre 2014 dans l’optique de déconcentrer la formation et d’accompagner le processus de décentralisation intégrale amorcée par le Burkina Faso. Ainsi, a-t-il indiqué, Jean Charles Bonkoungou, l’IRA de la Boucle du Mouhoun depuis 2014 a pour mission principale d’assurer la formation professionnelle des agents de catégories « B »et « C » de l’Etat, des collectivités territoriales, des établissements publics et parapublics. Une mention spéciale a été faite au chef de canton de Dédougou à l’occasion de cette cérémonie de fin de formation de la 3ème promotion de l’IRA de la Boucle du Mouhoun. En effet, à en croire le directeur de l’IRA de la Boucle du Mouhoun, le chef de canton a pesé de tout son poids afin d’obtenir un site de 5 hectares pour le futur siège de l’Institut.

Kamélé FAYAMA