27 pays africains attendus au 15e SIAO, du 26 octobre au 4 novembre 2018 // Pose de la 1re pierre d'un mémorial en souvenir à Thomas Sankara, ce 15 octobre à Ouagadougou, à l'occasion du 31e anniversaire de son assassinat // Le parlement burkinabè demande un suivi rigoureux de ses recommandations relatives à la situation sécuritaire nationale // Le gouvernement  rassure de sa bonne foi à tenir ses engagements en ce qui concerne l'application du protocole d'accord signé avec les syndicats de l'éducation // Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // 




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

La contribution des Burkinabè de l’extérieur au cœur d’un forum à Ouagadougou

11/07/2018
277

Burkina Faso-Diaspora-Forum

La contribution des Burkinabè de l’extérieur au cœur d’un forum à Ouagadougou

Ouagadougou, 11 juil. 2018 (AIB) - La contribution des Burkinabè vivant à l’étranger est au centre d’un forum national de la diaspora officiellement ouvert, ce mercredi après-midi, à Ouagadougou.

La rencontre de trois jours (du 11 au 13 juillet 2018) regroupe environ 350 participants autour du thème: «La contribution des Burkinabè de l’extérieur à la construction nationale».

Ce forum, selon  le gouvernement (compte rendu du conseil des ministres du vendredi 8 juin 2018), vise à «présenter les actions et les projets du gouvernement à l’endroit de la diaspora et les opportunités d’investissement qui lui sont offertes».

C’est le Premier ministre (PM) Paul Kaba Thiéba qui a présidé la cérémonie d’ouverture, mercredi dans l’après-midi.

Au programme du forum, il est prévu, des débats autour du thème central, une foire de la diaspora (ouverte ce mercredi matin à la salle de conférence de Ouaga 2000), etc.

En marge de la rencontre, le chef du gouvernement a procédé ce mercredi matin, à la pose de la première pierre de la cité de la diaspora burkinabè à Guigemtenga, localité située dans la commune rurale de Koubri, à la périphérie sud de Ouagadougou.

Les statistiques officielles renseignent que la diaspora burkinabè participe, de manière remarquable, à l’effort de construction du pays, en transférant, par exemple, environ 100 milliards de francs CFA par an.

Au cours de l’année 2016, par exemple, le montant global des transferts reçus au Burkina Faso s’est chiffré à 77 milliards 101 millions 521 mille 800 francs CFA.

Il ressort que plus de 1.200 milliards de francs CFA de transfert d’argent ont été opérés de la diaspora vers le Burkina Faso, au cours des trente dernières années.

Agence d’information du Burkina

ak/ata

 

Photo d’illustration prise sur le net