Un incendie dont l'origine reste inconnue (pour le moment) s'est déclenché au centre médical de Kongoussi, province du Bam, ce lundi en début de soirée,  faisant des dégâts matériels (correspondant AIB)  // Le Burkina commémore, ce 19 août 2018, le premier anniversaire du décès de Salifou Diallo, ex-président de l'Assemblée nationale // L'activiste franco-béninois, Kémi Séba, à Ouagadougou du 20 au 26 août 2018 (Fasozine.com) //L’attaquant des Etalons, Jonathan Pitroipa  rejoint Paris football club, en ligue 2 française pour une saison //

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Yatenga : La formation professionnelle au centre d’une réunion provinciale

11/07/2018
221

Yatenga : La formation professionnelle au centre d’une réunion provinciale

Yatenga, (AIB)-La deuxième session du Cadre de concertation provincial (CCP) du Yatenga, s’est tenue sur la problématique de la formation professionnelle, le vendredi 29 juin 2018 à Ouahigouya.

Les membres du Cadre de concertation provincial (CCP) du Yatenga se sont réunis, le vendredi 29 juin 2018 à Ouahigouya pour réfléchir sur la problématique de la formation professionnelle.

A cet effet, ils ont droit à deux communications sur la formation professionnelle et une autre sur la gestion administrative des carrières du personnel de l’éducation et de la santé transférés aux collectivités territoriales.

Selon le Haut-commissaire de la province du Yatenga et présidente du Kabou Seni, le domaine de l’enseignement général est saturé. Pour résorber le chômage des jeunes, il s’avère nécessaire de mettre l’accent sur la formation professionnelle, a-t-elle préconisé.

«Nous pensons qu’avec la formation professionnelle, nous pourrons non seulement faire face à la problématique du chômage et récupérer certains enfants qui sont en proie à la délinquance, et par manque d’emploi risquent de grossir le nombre des terroristes car facilement recrutables», a-t-elle expliqué.

La présidente du CCP a confié qu’à travers ces communications, le Cadre de concertation provincial (CCP) du Yatenga recherche des informations dans le domaine de la formation professionnelle.

Le Haut-commissaire de la province du Yatenga a également mentionné que l’objectif est de faire le répertoire de toutes les structures de la province qui organisent des formations professionnelles à l’endroit des enfants, des jeunes et des femmes.

« Nous avons des difficultés de capitalisation des actions qui sont menées à ce niveau. Donc ce que nous recherchons, c’est d’abord permettre à tous ceux qui sont dans ce domaine de se connaitre» a souligné Kabou Seni.

D’après le Haut-commissaire, il y’a des centres qui existent dont les structures de tutelle ne sont pas connues. Pour elle, ces échanges ont permis aux membres du CCP, d’avoir des éclairages sur certains aspects et leurs ont permis de clarifier les statuts de pas mal de centres de la province.

L’orpaillage, une entrave à la formation professionnelle et classique

Toutefois, il a été souligné au cours des échanges que l’orpaillage est une entrave à la formation professionnelle et classique. Car beaucoup d’enfants abandonnent les bancs pour aller sur les sites d’orpaillages.

A cette préoccupation, le Haut-commissaire de la province Yatenga a relaté que même si le gain est immédiat dans les sites d’orpaillages, le risque est énorme pour ces enfants.

«Ces enfants sont exposés à pas mal de difficultés, puisque leurs vies même est en danger » a –t-elle indiqué.

La présidente du CCP a fait une mention spéciale aux associations et ONG de la province du Yatenga qui travaillent dans ce domaine et œuvrent activement pour le retrait des enfants des sites orpaillages.

«Ces actions tendent à assurer la réinsertion sociale des enfants à travers des formations professionnelles, afin qu’ils puissent gagner leur vie décemment et honorablement» a expliqué Kabou Seni.

Agence d’Information du Burkina

Ibrahim ZAMPALIGRE