Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

BAC 2018 : Les candidats de l’Est, galvanisés par les autorités régionales

03/07/2018
483

BAC 2018 : Les candidats de l’Est, galvanisés par les autorités régionales

Fada N’Gourma, (AIB)-L’examen du Baccalauréat, session 2018, a débuté, ce mardi 3 juillet, dans la région de l’Est. A 7h00mn, les autorités régionales étaient au Lycée Diaba Lompo pour encourager les candidats à la recherche de leur premier diplôme universitaire.

Pour le compte de la région de l’Est, ils sont 4 636 candidats des séries A4, A5, D et G2 à la conquête du diplôme de Baccalauréat, session 2018. Les épreuves écrites ont bien débuté, très tôt, ce mardi 3 juillet, à Fada N’Gourma. Le top de départ a été donné à Fada N’Gourma par les autorités régionales.

Regards crispés et anxieux, les élèves étaient impatients de découvrir le contenu de l’épreuve de français qui a ouvert l'examen.

Ainsi, pour détendre l’atmosphère et leur permettre d’aborder les sujets avec sérénité, le gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Ousmane Traoré, leur a raconté quelques anecdotes.

Avant de déchirer l’enveloppe contenant les sujets, l’autorité administrative a prodigué de précieux conseils aux candidats en lice : « il faut vous départir de la peur et de la panique. Prenez tout votre temps, restez concentrés et appliquez rigoureusement la méthodologie qui vous a été enseignée ». Il les a rappelés, également, les principes de bonnes conduites.

Sur le plan de l’organisation, jusque-là, aucun incident n’est à signaler, a rassuré le directeur régional des enseignements post-primaires et secondaires de l’Est, Abdoulaye Ilboudo. 
Il a relevé, par ailleurs, une hausse de 1375 candidats pour la session de 2018, en comparaison de la précédente qui était estimée à 3261 candidats.

Qu’à cela ne tienne, M. Ilboudo s’est dit confiant que la région de l’Est sortira la tête haute à la proclamation des résultats.
Agence d’Information du Burkina
Joanny SOW