Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Lutte contre les maladies virales : du matériel de laboratoire de 300 millions de F CFA pour le centre MURAZ

02/07/2018
389

Lutte contre les maladies virales

 

Du matériel de laboratoire de 300 millions de F CFA pour le centre MURAZ

Le Programme d’appui au développement sanitaire (PADS) par l’entremise la Banque mondiale a remis, le samedi 30 juin 2018 à Bobo-Dioulasso, un lot de matériels de laboratoire au laboratoire national de référence des fièvres hémorragies virales (LNR-FHV) du centre MURAZ.

Le centre MURAZ a acquis du matériel de laboratoire au profit de son laboratoire national de référence des fièvres hémorragies virales (LNR-FHV) par le biais  du Programme d’appui au développement sanitaire (PADS), financé par la Banque mondiale. La cérémonie de remise a eu lieu le samedi 30 juin 2018 au centre MURAZ de Bobo-Dioulasso. Le matériel est composé, entre autres, une unité d’extracteur automatique d’acide nucléique, une unité de lecteur de plaque ELISA, une unité de laveur automatique de plaque, 300 équipements de protection individuel type Ebola, 16 écrans facials, 30 paires de chaussettes longues. A cela s’ajoute, 37 paires de chaussures de laboratoire, deux congélateurs vertical moins 20° C, deux réfrigérateurs, le tout d’une valeur d’environ 300 millions de F CFA en hors taxe. Pour le ministre de la Santé, Nicolas Meda, le développement des capacités des laboratoires contribue à la lutte contre les maladies et l’amélioration de la qualité des soins de santé. «  Aujourd’hui, avec ces outils, nous serons à même de surveiller l’ensemble des virus capables de se transformer en épidémie dans le pays et anticiper le plutôt, au lieu d’être toujours là, à gérer les épidémies », a fait savoir Nicolas Meda. Il a également ajouté que ce don de matériels de laboratoires permettra à améliorer la qualité des prestations du centre MURAZ dans son rôle d’appui aux structures de soins du Burkina Faso. Tout en remerciant la Banque mondiale pour le don, le ministre de la Santé a exhorté le Centre à faire un bon usage de ces équipements. Le directeur général du centre MURAZ, Hervé Hien, pour sa part, s’est réjoui de ce don, qui, son avis, contribuera au renforcement des capacités de sa structure. 

Boudayinga J-M THIENON