10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Ecole nationale des élèves sous-officiers de la gendarmerie : fin de la formation militaire initiale de la 45e promotion

28/06/2018
891

Ecole nationale des élèves sous-officiers de la gendarmerie

 

Fin de la formation militaire initiale de la 45e promotion

 

 

Les stagiaires de la 45e promotion des élèves sous-officiers de la gendarmerie ont reçu leurs « premiers passants », le vendredi 22 juin 2018. C’était au cours d’une cérémonie de présentation au Drapeau, organisée au sein du Camp Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso.

 

Six mois après leur admission à l’Ecole nationale des élèves sous-officiers de la gendarmerie (ENSOG), les stagiaires de la 45e promotion des élèves sous-officiers de la gendarmerie ont sacrifié à la traditionnelle cérémonie de présentation au drapeau. Au nombre de 765 stagiaires dont 25 femmes, les stagiaires ont à l’occasion, reçu leurs « premiers passants » (Ndlr : épaulettes de stagiaires). Cette cérémonie, aux dires du commandant de l’ENSOG, le capitaine Kitri Stéphane Sessouma, marque la fin de la formation militaire initiale de ces élèves sous-officiers qui ont subi durant 3 mois, des initiations aux rudiments militaires. Le commandant de l’ENSOG a par ailleurs insisté sur  le  caractère « sacré et unique »  de la présente cérémonie. « Ils ont désormais le droit de participer aux cérémonies militaires, et sont à partir de maintenant, considérés comme des nôtres », a-t-il poursuivi. Le capitaine Sessouma reste convaincu  que ces « jeunes élèves» ont reçu suffisamment de connaissances militaires de la part de leurs encadreurs.  Quant au commandant des Ecoles et centres de perfectionnement de la gendarmerie nationale (ECPGN), le colonel Kogdia Diabré, la présentation au drapeau « est un acte d’engagement et de dévouement à la patrie ».  Il a exhorté les stagiaires à cultiver les vertus des Forces armées nationales. A l’issue de la cérémonie, le colonel Kogdia Diabré a annoncé l’acquisition d’un nouveau terrain de 41 hectares à Logofourosso, village  situé à une dizaine de km de la ville de Bobo-Dioulasso, sur la route de Orodara. Ce terrain devrait, à l’entendre, servir de nouveau site pour l’école.

Thierry SAWADOGO

Samiratou  ZOROME

(Stagiaires)