Le Burkina est bel et bien gouverné (Roch Marc Christian Kaboré) // Le président du Faso dit être satisfait du travail des Forces de défense et de sécurité en matière de lutte contre le terrorisme, pour lui, elles méritent d'être encouragées  // Les élèves du Nord et du Sahel qui n'ont pas pu composer lors des récents examens (CEP et BEPC), le feront avant la prochaine rentrée scolaire (Roch Marc Kaboré) // Le nombre d'emplois créés s'élève à 190 000 en deux ans et demi (Président du Faso) // Le président Kaboré demande aux syndicats du ministère en charge de l'Economie et des Finances de lever leur mot d'ordre de grève // L'Ambassade de la Chine continentale sera ouverte à Ouagadougou entre le 11 et le 13 juillet 2018 (Ministère des Affaires étrangères) // Des étudiants burkinabè seront transférés en Chine continentale (Officiel) // 
  




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Burkina: Deux maillons essentiels du ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur installés

12/06/2018
113

Burkina-Intégration-Installation

 

Burkina: Deux maillons essentiels du ministère en charge des Burkinabè de l’extérieur installés

 

Ouagadougou, 12 Juin 2018 (AIB) - Le ministre en charge des Burkinabè de l’extérieur Paul Robert Tiendrébéogo a installé lundi à Ouagadougou, son secrétaire général François d’Assise Yaméogo, et son directeur de cabinet Allahidi Diallo, considérés comme deux «maillons essentiels» du département ministériel, apprend-on du journal en ligne Lefaso.net.   

«Les défis à relever sont nombreux. Ces nouveaux responsables sont des maillons essentiels pour relever ces défis. Il était donc important qu’ils soient rapidement installés dans leurs fonctions(…) et leur permettre de se mettre tout de suite au travail», tels sont les propos de Paul Robert Tiendrébéogo, rapportés par Lefaso.net.

Les nouveaux  promus nommés en conseil des ministres du 9 mai dernier, se sont engagés à accompagner le ministre dans sa mission afin de relever les défis du département.

Parmi ces défis, «œuvrer pour une meilleure participation des Burkinabè de l’extérieur au développement de la mère-patrie à travers un suivi et un contact permanent avec ces derniers, mais également travailler à faire avancer l’intégration africaine», a expliqué Allahidi Diallo, le nouveau directeur de cabinet.

«Nous sommes ses collaborateurs directs (du ministre), nous devons donc déployer tous les moyens en notre possession pour l’aider à réussir sa mission et à confirmer la confiance que les plus hautes autorités du pays ont placée en nous», a affirmé,  de son côté, François d’Assise Yaméogo, nouveau secrétaire général du ministère.

Les deux promus s’exprimaient dans les colonnes du journal en ligne Lefaso.net.

C’est le 31 janvier 2018, que le département ministériel de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a été érigé en ministère autonome, à l’occasion de la formation du gouvernement Paul Kaba Thiéba 3.

Agence d’Information du Burkina

wis/ak