Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Finale du tournoi de l’évêque de Tenkodogo : la paroisse de Cinkansé s’adjuge le trophée

17/05/2018
411

Finale du tournoi de l’évêque de Tenkodogo

La paroisse de Cinkansé s’adjuge le trophée

Tenkodogo, (AIB) - La finale de la 2eédition du tournoi de football organisé par monseigneur Prosper Kontiébo, évêque de Tenkodogo, s’est jouée le samedi 12 mai 2018 au stade du 20-Mai de Tenkodogo. C’est l’équipe de la paroisse de Cinkansé qui a remporté le trophée devant celle de Garango. Parrainé par le magistrat Hervé Daboné, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou, l’événement a drainé un grand monde composé en majorité d’élèves.

Au-delà de sa contribution au maintien de la forme physique, le sport en général et le football en particulier est un vecteur de mobilisation, de paix, de cohésion sociale, de solidarité et de la vie en harmonie entre les peuples. C’est fort de ce constat que Monseigneur (Mgr) Prosper Kontiébo, évêque de Tenkodogo, a initié ce tournoi de football dénommé « Coupe de l’évêque », afin de permettre aux jeunes des paroisses de se rencontrer et de fraterniser. L’initiateur du tournoi, Mgr Kontiébo, a dit avoir initié cette activité placée sous le thème « Jeunes du diocèse de Tenkodogo pour la foi, l’unité et le civisme », afin d’apporter sa contribution à l’édification d’une jeunesse responsable et citoyenne. La 2eédition de ce tournoi de football, parrainée par le magistrat Hervé Daboné, conseiller à la Cour d’appel de Ouagadougou, a connu son dénouement le samedi 12 mai 2018, en présence de son promoteur, Mgr Kontiébo, et sous la présidence du haut-commissaire de la province du Boulgou, Eugène Zongo, représentant le gouverneur de la région, Antoine Ouédraogo. L’édition 2018 de la coupe de l’évêque a connu l’engagement des équipes des dix paroisses du diocèse de Tenkodogo. La finale a opposé l’équipe de la paroisse Saint-Antoine de Cinkansé à celle du Sacré-Cœur de Garango. Après une première mi-temps équilibrée, le dossard 7 de l’équipe de Cinkansé, Eddie Pammy Tagoé, marque le premier but à la 18emn de la seconde période du jeu. À 4 mn de la fin des deux fois 30 mn du temps règlementaire de la rencontre, le dossard 9 de Cinkansé, Pascal Bamouni, neutralise défenseurs et attaquants et met fin à tout espoir du camp adverse, en marquant le 2e but pour son équipe, devant une foule en liesse et totalement conquise par le niveau du jeu. Joueurs et supporters de l’équipe de Cinkansé ont envahi le terrain, lorsque l’arbitre central a sifflé la fin du match. Comme récompense, l’équipe de Cinkansé, championne de l’édition 2018, empoche la somme de 100 000 francs CFA et reçoit le trophée, un jeu de maillots, un ballon et des médailles. L’équipe de Garango, finaliste malheureuse, se contente de la somme de 55 000 francs CFA, un ballon, un jeu de maillots et des médailles. « C’est un devoir naturel pour moi, en tant que ressortissant de la province et fils de cette diocèse, d’apporter ma modeste contribution à l’organisation de ce tournoi qui a pour objectif de fédérer la jeunesse diocésaine, en créant un ferment de fraternité dans les cœurs des jeunes. Je salue l’esprit de fair-play des deux équipes finalistes », a déclaré le parrain Hervé Daboné. Il s’est en outre réjoui de voir un match très enlevé et qui était d’un niveau moyen. Selon lui, avec un peu plus d’encadrement, ces jeunes talents vont faire de meilleures prestations footballistiques. « Le football est un facteur qui unifie et qui crée la solidarité entre les jeunes. Nous sommes heureux de voir que la compétition a suscité un grand engouement chez les jeunes qui se sont massivement mobilisés », a précisé Mgr Kontiébo. Le parrain de cette cérémonie, Hervé Daboné, a salué l’esprit de fair-play des deux équipes finalistes et promis de contribuer activement au développement et à la promotion du football.

Bougnan NAON