10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Projet JEM-Centre-Est : 750 jeunes bénéficiaires retenus

16/05/2018
498

Projet JEM-Centre-Est

750 jeunes bénéficiaires retenus

Tenkodogo, (AIB) - Il s’est tenu le 8 mai 2018 à Tenkodogo un atelier de restitution et de validation technique sur les créneaux porteurs de la région du Centre-Est, dans le cadre du Projet de renforcement de l’employabilité et de l’entreprenariat des jeunes pour réduire les risques de migration irrégulière dans la région du Centre-Est du Burkina Faso (JEM-Centre-Est).

L’agence des Nations unies chargée des migrations, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), met en œuvre le Projet de renforcement de l’employabilité et de l’entreprenariat des jeunes pour réduire les risques de migration irrégulière dans la région du Centre-Est du Burkina Faso (JEM-Centre-Est), financé par les gouvernements italien et belge. A travers ce projet, l’OIM Burkina appuie les efforts considérables du gouvernement dans la lutte contre le chômage des jeunes. Les autres objectifs sont améliorer la compréhension des questions migratoires, encourager le développement économique et social par la migration et préserver le bien-être et les droits humains et plus particulièrement dans les régions caractérisées par un fort taux de départ à la migration irrégulière, dont celle du Centre-Est qui connaît un phénomène d’émigration très important. Pour le secrétaire général de la région  du Centre-Est, Abdoulaye Bassinga, représentant le gouverneur à l’atelier de restitution, «c’est dans le but de contribuer aux efforts du gouvernement en matière de promotion de l’emploi notamment pour aider à réduire les risques de la migration irrégulière, que s’inscrit le projet JEM-Centre-Est dont un des axes vise l’actualisation de l’étude sur les créneaux porteurs de la région». Il a en outre ajouté que la réalisation de cette étude vise à disposer d’informations actuelles sur les différents secteurs d’activités économiques ainsi que les métiers et emplois susceptibles de constituer des niches dans le domaine de l’auto-emploi pour la région du Centre-Est. Des campagnes de sensibilisation et d’information sur les risques liées à la migration irrégulière au Centre-Est ont permis la sélection d’environ 26 000 jeunes inscrits (y compris des femmes et des personnes vivant avec un handicap) bénéficiaires du projet, parmi lesquels 750 jeunes retenus vont bénéficier d’une formation. Les domaines d’activités concernées par le projet sont surtout l’agriculture et l’élevage, avec une ouverture sur le commerce et sur les activités liées à l’environnement, qui sont aussi des créneaux importants à développer dans la région. Selon la chargée du projet JEM-Centre-Est au niveau de l’OIM, Marie Stella Ndiaye, ce projet s’inscrit également dans un contexte de réponse aux priorités du gouvernement définis dans le Plan national de développement économique et social (PNDES), dont l’objectif est de faciliter la mise en œuvre des initiatives visant à stimuler l’employabilité et l’entreprenariat chez les jeunes. «L’atteinte des objectifs du projet JEM-Centre-Est passe nécessairement par une bonne connaissance des créneaux porteurs de la région afin de mieux orienter les jeunes dans leur choix entrepreneurial. C’est pour répondre à cet impératif que l’OIM a commandité l’étude sur les créneaux porteurs du Centre-Est en collaboration avec l’Observatoire national pour l’emploi et la formation (ONEF), avec la contribution des services techniques déconcentrés de la  région du Centre-Est», a soutenu Marie Stella Ndiaye. L’objectif visé par l’atelier est la présentation et la validation technique du rapport provisoire de l’étude sur les créneaux porteurs de la région pour son adoption finale. Il s’est agi aussi pour les participants de procéder à un examen critique du rapport et de formuler des suggestions et recommandations en vue de l’enrichir qualitativement, assurer son appropriation par les participants, mais surtout adopter ce rapport sur les créneaux porteurs. La chargée du projet JEM-Centre-Est, Marie Stella Ndiaye, a aussi précisé que cet atelier va faciliter une appropriation du projet qui entre en ligne de compte des plans locaux de développement des 30 communes de la région. Marie Stella Ndiaye a dit compter sur la collaboration du ministère de tutelle à savoir le ministère en charge de la Jeunesse, pour la pérennisation du projet.

Bougnan NAON