Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Développement local :Sapouy, une des communes modèles au Burkina Faso, selon le ministre Siméon Sawadogo

20/04/2018
613

Développement local

Sapouy, une des communes modèles au Burkina Faso, selon le ministre Siméon Sawadogo

Sapouy (AIB)- Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation Siméon Sawadogo, a échangé dans la soirée du jeudi 19 avril 2018 avec les élus locaux de la commune de Sapouy. Le développement local et la gouvernance des collectivités territoriales ont été les principaux points débattus.

 « L’option du gouvernement d’aller à la décentralisation intégrale est une promesse tenue et va se poursuivre à travers le transfert des compétences et des ressources pour réaliser votre propre développement», a fait savoir le ministre Sawadogo dans son mot introductif. Après avoir décrit le travail d’un conseil municipal, d’un conseiller et d’un maire, il les a exhortés à l’entente, à l’union et à la solidarité dans toutes les actions de développement. « Sur ces valeurs, Sapouy est une commune modèle où règnent la cohésion sociale, le dialogue, la paix et l’union », a indiqué le ministre de l’administration territorial et de la décentralisation. De ce fait, il a félicité le maire Baoui Nama et l’ensemble des conseillers qui ont su toujours surmonté leur égo pour l’intérêt général. Des conseils utiles ont été donnés à chaque entité afin de mobiliser les énergies pour relever les défis. Il les a encouragé à mieux faire pour le reste de leur mandat. L’établissement des actes de naissance pour les enfants, l’incivisme grandissant dans les villes, les conflits inter-religieux, ont été les autres points développés par le ministre. Le maire Baoui Nama a soulevé comme difficultés dans sa commune, le non mise à jour des données statistiques de certaines matières transférées, le nombre insuffisant de personnel surtout à l’état civil, la faible mobilisation des recettes propres et des fonds alloués, le non fonctionnement de certaines commissions. Pour leur part, les conseillers ont fait des doléances allant dans le sens de la résorption des classes sous paillotte, la construction des pistes rurales, l’érection de nouvelles communes, l’électrification de certains villages, la construction de barrages et CSPS et la reprise des lotissements. A toutes ces questions et doléances, le ministre Sawadogo a apporté des réponses satisfaisantes. Il a promis faire de son mieux auprès de ses collègues ministres pour l’aboutissement des doléances ne relevant de son ministère. Au terme de ce face à face de vérités, la satisfaction se lisait sur tous les visages.

Yassine SIENOU