Burkina : une bousculade fait six morts à Ouagadougou après un prêche religieux / le  Chef de file de l'opposition politique, Zéphirin Diabré, après des échanges avec le président du Faso ce jeudi, a estimé que le vote des Burkinabè de l'étranger est "un droit absolu" / le gouvernement va soutenir la filière coton avec une enveloppe de plus de 14 milliards / 
Flash info : 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Un militaire burkinabè tué à Tombouctou

16/04/2018
251

Un militaire burkinabè tué à Tombouctou

Ouagadougou, 16 avril 2018 (AIB)-Le caporal Ibrahim Yaméogo a été tué samedi après-midi, dans l’attaque par des terroristes, du camp de la Minusma à Tombouctou, opération au cours de laquelle, cinq autres militaires burkinabè ont été blessés, renseigne un communiqué du ministère de la Défense.

Dans le même communiqué, signé hier dimanche,  le chef-d’Etat-major général des Armées burkinabè, le Général Oumarou Sadou a condamné «une attaque injustifiée».

Il a également présenté «ses condoléances les plus attristées» à la famille du disparu et souhaité «un prompt rétablissement» aux blessés.

Malgré la présence militaire africaine et française, le nord du Mali essuie régulièrement des attaques terroristes de groupes revendiquant, entres autres, une indépendance de cette partie du pays qu’ils appellent Azawad.

Agence d’Information du Burkina

ata/ak

NB : photo d’illustration/archives Minusma