Les députés burkinabè ont promis de contribuer à l'effort de guerre contre le terrorisme, à hauteur de 1 million FCFA chacun // Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Gouvernance au Burkina: ''Nous sommes un gouvernement d’actions'' (ministre Alkassoum Maïga)

15/04/2018
857

Burkina Faso-Gouvernement-Action

Gouvernance au Burkina: ''Nous sommes un gouvernement d’actions'' (ministre Alkassoum Maïga)

Ouagadougou, 14 avril 2018 (Burkina Faso)- Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga a déclaré, vendredi, en marge d’une cérémonie de lancement des travaux de bitumage, que l’équipe gouvernementale à laquelle il appartient se caractérise par ses actions.

«Nous sommes un gouvernement d’action, qui au-delà des discours, sait concrétiser les promesses faites», a déclaré le ministre Alkassoum Maïga. 

Il s’exprimait, vendredi soir, en marge du lancement officiel des travaux de bitumage des voies d’accès à la cité universitaire de Kosodo, au Nord-est de Ouagadougou.

Le ministre qui avait à ses côtés, son homologue en charge des infrastructures, Eric Bougouma, à la cérémonie, a ajouté que : «Nous ne sommes pas dans la logique d’annoncer des choses que nous ne pouvons pas faire».

Pour M. Maïga, le gouvernement doit avoir un devoir d’honnêteté envers la jeune génération. «Ils (les jeunes) sont les étudiants d’aujourd’hui, mais constituent la relève de demain », a-t-il argumenté.

Parlant de la cité universitaire de Kosodo qui va bientôt avoir de voies d’accès bitumées et éclairées,  le premier responsable de l’Enseignement supérieur dit être sûr que «cette cité sera très bientôt une référence où il fait bon vivre».

A entendre Alkassoum Maïga, le gouvernement est prêt à étudier le reste des attentes des résidents de la cité universitaire de Kosodo.

En effet, lors de la cérémonie de lancement des travaux de bitumage des voies d’accès, le délégué général des résidents de ladite cité, Pema Neya, a émis la volonté de voir la cité doté une clôture et d’un château d’eau.

Les voies à aménager totalisent un linéaire de 1,230 Km. Elles permettent de relier la cité universitaire de Kosodo à la Route nationale n°3 (RN3) reliant Ouagadougou à Ziniaré.

Selon les techniciens de l’entreprise en charge de l’exécution, les travaux concernent un axe principal long de 685 mètres, ainsi que la bretelle d’accès au CENOU, longue de 170 mètres.

 A cela s’ajoutent la bretelle d’accès au restaurant universitaire longue de 50 mètres et la bretelle d’accès aux cités estudiantines, longue de 325 mètres.

Le projet s’inscrit dans le volet des «travaux de réhabilitation de voiries du lot 02 de Ouagadougou».

Agence d’information du Burkina

ak