10 Gardes de sécurité pénitentiaire rayés des effectifs de la fonction publique // Le plus important échangeur de Ouagadougou inauguré ce 15 novembre 2018 par le président du Faso// La Semaine nationale de l'internet prévue du 20 au 24 novembre // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Centre-Medico chirurgical allemand Docteur Boukaré Sédogo : une campagne chirurgicale et une journée porte ouverte au profit des populations

10/04/2018
636

Centre-Medico chirurgical allemand Docteur Boukaré Sédogo

Une campagne chirurgicale et une journée porte ouverte au profit des populations

Léo, (AIB) - Le centre médico-chirurgical allemand Docteur Boukaré Sédogo de Léo a abrité la semaine dernière une campagne chirurgicale suivie d’une journée porte ouverte du centre. Au cours de cette campagne dix-huitième du genre depuis le début de la coopération technique en 2001, l’équipe des chirurgiens allemands sous la houlette du Professeur Rumsttadt a pris en charge chirurgicalement une quarantaine de patients souffrant de pathologie diverses à des prix sociaux. Les patients constitués de jeunes, des enfants, des femmes, des hommes et vieux ont été opérés selon les cas de goitre, prostate, de gynécologie.

Le centre médico-chirurgical a ouvert ses portes en 2014, au-delà de l’aspect écologique des infrastructures, il fonctionne en grande partie avec de l’énergie solaire et est équipé d’un système de récupération des eaux de pluie et des eaux sales de l’hôpital qui sont également récupérées et traitées qui servent à entretenir le gazon, fleurs et arbres. Autant d’aspect qui permet aux malades de ses sentir mieux. Très spécialisé dans la prise en charge des cas d’urologie, le centre est équipé d’un plateau de qualité de dernière génération avec deux blocs opératoires, une maternité, des salles d’hospitalisation ainsi qu’un dépôt pharmaceutique et des logements. Selon le Directeur du centre Omar Ouédraogo, la maternité est sous fréquentée 20 accouchements par mois pourtant toutes les prestations sont gratuites, contrairement à l’idée qu’ont les gens que c’est pour ceux qui ont les moyens. Pourtant l’objectif du Professeur vise à prendre en charge tous les cas obstétricaux et gratuitement. Cette journée porte ouverte permettra sans nul doute de rendre visible les actions du centre et de recueillir les suggestions des populations pour améliorer. Le Haut-Commissaire de la province de la Sissili Abraham Yiyé Somdo à la tête d’une importante délégation a procédé en premier à la visite des locaux. Selon le Professeur Rumsttadt, le centre compte développer beaucoup de spécialités notamment chirurgie plastique, maxillo-faciale et de goitre. Car le concept de la chirurgie plastique permet de minimiser les évacuations vers l’Europe a-t-il soutenu. Il a exprimé toute sa satisfaction à l’endroit de la population pour la grande mobilisation. Ce qui témoigne de l’intérêt qu’elle accorde au centre-Medico chirurgical. Depuis l’ouverture du centre, 300 personnes sont opérées par an sans la projection nous comptons atteindre 450 interventions a indiqué le Directeur du centre Omar Ouédraogo. Il a enfin témoigné toute sa reconnaissance au Ministère de la santé qui a mis à la disposition de la maternité du centre médico-chirurgical deux (02) sages-femmes. Après la visite des locaux, le Haut-Commissaire c’est dit agréablement surpris de ce qu’ils ont vu, le matériel de dernière génération qu’on ne trouve pas dans certains grands hôpitaux, nous en avons dans ce centre. Toutes les conditions sont réunies pour une bonne prise des malades dans un environnement entièrement sain. Je me félicite du travail abattu par les amis allemands. Je prendrai langue avec le district sanitaire de Léo, pour voir dans quel mesure nous pourrons renforcer ce centre en personnel ». Impressions de Madame Yago ; « La clinique est venue nous sauver, avant on nous referait à Ouagadougou avec tous les risques possibles. Vraiment nous les femmes n’avons pas de mot pour témoigner toute notre gratitude et reconnaissance à l’endroit du Professeur et de l’ensemble de son équipe pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour les pauvres qui traines des pathologies vielles de plusieurs années sans espoirs de trouver un jour le sourire faute de moyens financiers. Avec l’intervention des allemands cela n’est qu’un vieux souvenir chez beaucoup de patients qui pensent qu’une autre vie est possible avec ses dieux de la médecine. Que Dieu les garde encore longtemps pour qu’ils continuent de sauver des vies. »

Olivier Alexandre NIGNAN

     AIB/Léo