Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Les Faso Music Awards se déportent à Koudougou

04/04/2018
816

Culture, art et tourisme

Les Faso Music Awards se déportent à Koudougou

Après son report suite aux doubles attaques terroristes du 2 mars 2018 à Ouagadougou, les Faso Music Awards se déportent finalement à Koudougou, dans la cité du Cavalier rouge. L'information a été donnée au cours d'une conférence de presse, le mercredi 28 mars 2018, à la Maison de la culture Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso.

La 5e édition des Faso Music Awards (FAMA) va se tenir enfin du 6 au 7 avril prochain à Koudougou, sous le thème:«Médias face aux enjeux culturels», après quatre années consécutives à Ouagadougou. Cette annonce a été faite par le comité d'organisation, le mercredi 28 mars 2018, lors d’une conférence de presse à la Maison de la culture Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso. Selon les organisateurs, les acteurs culturels nominés pour cette édition sont au nombre de 51 répartis en 17 catégories de 3 nominés dans chaque catégorie. Et d’ajouter que la cérémonie de remise des trophées est prévue pour le vendredi 6 avril 2018 à Splendid Hôtel et le FAMA off, le samedi 7 avril au stade de France. A les en croire, la 5e édition a connu une innovation particulière car selon eux, «la délocalisation de l’activité dans une ville moyenne est une innovation pour nous». A cela s’ajoute une activité, le FAMA touristique qui consiste, selon M. Ouédraogo, à visiter le palais de l’ancien président Maurice Yaméogo. «Nous allons également donner une dimension sociale à l’évènement par des enveloppes de souscriptions que nous allons remettre au public», a souligné le coordonnateur général des FAMA, Youssef Ouédraogo. Ce dernier a également précisé que les FAMA n’ont pas de récompenses pécuniaires à donner aux artistes, car a-t-il justifié, l’objectif des FAMA est de mettre en lumière les acteurs de la filière musique. «Le budget prévisionnel est de 20 millions de F CFA dont 4 millions ont été déjà mobilisés», a-t-il conclu.

Fatoumata YLY

(Stagiaire)