Le président du Faso a décidé de la tenue du Conseil supérieur de la défense  désormais chaque deux semaines (Premier ministre) // Levée (très bientôt) des mesures de suspension des regroupements de chauffeurs routiers et des transporteurs suspendus en fin août dernier// Plus de 400 présumés terroristes ont été arrêtés (Ministre de la Sécurité) // Le MPP tient du 15 au 27 septembre 2018, sa rentrée politique // Le gouvernement a adopté ce mercredi 12 septembre en conseil des ministres, la liste des produits soumis à autorisation spéciale d'importation et d'exportation // Le gouvernement burkinabè menace de retirer, d'ici à fin septembre 2018, les parcelles non encore mises en valeur dans la Zone d'activés commerciales et administratives (ZACA) de Ouagadougou // 

      




Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Plateaux off de la SNC: des concerts gratuits pour les festivaliers

27/03/2018
602

Plateaux off de la SNC

Des concerts gratuits pour les festivaliers

 

Les plateaux offs sont une tradition de la SNC. A la 19e édition, elle  a été respectée. Un tour à la place Tiéfo Amoro dans la nuit du dimanche  25 au lundi 26 mars a permis de constater l’effectivité de ces manifestations au grand bonheur de ceux qui n’ont accès aux salles des compétitions.

 

Permettre au grand public de communier avec les artistes, afin de lui permettre de se sentir dans la fête de la culture, c’est l’esprit des plateaux off, à en croire Moussa Dembélé, responsable du plateau de la SITARAIL, place Tiéfo Amoro. A la deuxième nuit de la 19e édition de la SNC, c’est une place bondée de festivaliers qu’il a été donné de constater aux environs de 22 heures. Au programme, des troupes, des chanteurs et des humoristes chargés de chauffer cette nuit. Et c’est la troupe Rac Néré  venue de la cité de  Naaba Kango  qui est montée en scène à 22 heures 30 minutes. En un quart d’heure, cette troupe a fait déguster le  « liwaga »  dans toutes ses facettes. Du Yatenga, les festivaliers de Tiéfo Amoro ont migré au Plateau central avec la troupe  Nambinta Tamissi  de Ziniaré. Cette troupe composée de 12 artistes a servi un menu de pas de danse de « warba » aux spectateurs. Après ces deux sonorisations du terroir, il y a eu un basculement à la musique moderne avec le reggae man Aron Bender au bonheur des fans de ce genre. Puis Anderson le titrologue, de son vrai nom, Sié Anderson Poda, a donné un ton d’humour à la soirée avec des histoires drôles à vous couper le souffle. Enseignant de formation et lauréat du grand prix d’humour de Ouagadougou, édition 2016, cet humoriste de Gaoua apprécie à sa juste valeur la Semaine nationale de la culture, en ce sens qu’elle participe à la conservation des valeurs burkinabè et à la consolidation de la paix. Pour  beaucoup plus de diversité et de pluralisme culturel, il a souhaité une grande implication des artistes humoristes car a-t-il dit, « le rire soigne ».

Kamélé FAYAMA