Le plus important échangeur de Ouagadougou sera inauguré le 15 novembre 2018 // Le Burkinabè Mathias Sorgho remporte le maillot jaune au Tour du Faso 2018 // La Côte d'Ivoire remporte le grand prix du président du Faso du meilleur stand pays au SIAO 2018 //  Le Burkina classé 3e au Conseil des droits humains de l'ONU (expert) // Apollinaire Compaoré élu président du Conseil national du patronat burkinabè // 



Rechercher

Suivez-nous

Inscription à la newsletter

Newsletter

Evènements en images

Tour du Faso > voir la galerie

Vie associative : L’AMR/Burkina forme 39 nouveaux modérateurs des EDIC

07/03/2018
1 443
Vie associative : L’AMR/Burkina forme 39 nouveaux modérateurs des EDIC

Gourcy, (AIB) - L’Association Monde Rural (AMR)  a organisé un atelier de formation de nouveaux modérateurs pour l’animation des Espaces de Dialogue et d’Interpellations communautaires (EDIC). La session qui s’est déroulée du 2 au 3 mars 2018 au siège de l’association à Gourcy a été présidé par Ouo Abibata Bamouni/Traoré Haut-Commissaire de la province.

L’organisation des EDIC dans les communes  constitue la principale activité de l’AMR dans le cadre de la mise en œuvre de son programme « Présimètre ». Afin de mener à bien cette activité, la structure a choisi de renforcer les capacités du groupe des modérateurs qui constituent les chevilles ouvrières dans la tenue des Espaces de Dialogue. 

« Notre objectif  est de disposer de modérateurs de proximité  sur l’ensemble de notre zone  d’intervention qui couvre aujourd’hui  les régions du Nord, du Centre Nord, du Centre Ouest et de l’Est » a indiqué à l’ouverture des travaux  Amadou Wangré coordonnateur national de l’AMR. 

Les enjeux et les défis de la décentralisation et de la gouvernance locale,  les acteurs et leurs rôles, les étapes de l’EDIC, les techniques d’animation et de communication, le rôle et les qualités du modérateur ont été les principaux modules abordés par les 39 participants au premier jour.  

Ils ont été rejoints au deuxième jours par un groupe d’anciens modérateurs  venus partager  leurs expériences dans l’analyse des outils du modérateur, les forces et les faiblesses dans la modération et surtout dans les entretiens préparatoires avec les exécutifs communaux. 

Les échanges  se sont déroulés sous la supervision  des facilitateurs Saydou Kindo et Aboubacar Nouhoun Traoré. Rompus aux questions de décentralisation et de gouvernance locale, ils  n’ont pas manqué de rappeler aux participants  la délicatesse de leur mission qui selon eux nécessite une bonne maitrise du sujet et un engagement personnel. 

Au cours de son allocution à la clôture de la session, l’autorité provinciale a témoigné de la disponibilité de l’administration à accompagner l’AMR-Burkina qui de son point de vue pose depuis longtemps, des actions en faveur de la décentralisation et de la démocratie. Une remise d’attestations aux modérateurs confirmés a mis fin aux travaux de la session de formation.
 
 Philibert NIKIEMA